Milk Teeth: « Vile Child »

Bien qu’ils viennent de Bristol et ne se soient formés qu’il y a environ deux ans, les racines de Milk Teeth sont fermement plantées dans le rock alternatif américain des années 90. Vile Child semble être un résident de la scène grunge, nous offrante douze compositions qu’on pourrait qualifier de « rétro ».

Celles-ci sont tapageuses et plutôt plaisantes, fonctionnant dans le passé, certes, mais lui rendant hommage. Le titre d’ouverture, « Brickwork », annonce d’emblée l’approche viscérale de l’album, en particulier par l’alternance des vocaux assurés par Joshua Bannister et Becky Blomfield, l’effet est dévastateur et il se répète au travers de morceaux comme «  Brain Food » ou « Crow’s Feet ».

Vile Child baigne dans une splendeur que deux décennies ont obscurcie mais leur approche concessions est signe d’un effort qu’on ne peut que saluer.

***

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s