Max Middleton: « Bananas »

Pour son nouvel album, la moitié d’Arab Strap a décidé de cultiver une allégorie tout du moins dans la pochette warholienne du disque. Au-delà du titre bien sûr, Bananas peut également être lu comme une référence au fruit fétiche de Kevin Ayers.

Mais foin de décryptage, allons au coeur du LP et, pour celui-ci, Middleton s’est entourée d’une section guitare-basse-batterie (épaulée parfois par un clavier et des machines) et de musiciens amis au top de leur forme afin de donner un son plus organique, bien éloigné de ses dernières productions.

Artisan pop des mots, faiseur minutieux de mélodies, Max Middleton est un chanteur au style direct, qui n’a pas peur d’affronter et de regarder en face ses malheurs quotidiens. Et si ses chansons ont l’air légères, le Glaswégien n’est pas pour autant un artiste hors-sol. Il est connecté à la vie, à sa vie. Très timide à la ville, il évoque ainsi sans ambages ses fêlures, ou ses imperfections comme dans « Gut Feeling ».
La chanson qui émerge de l’album est, toutefois, « Buzz Lightyear Helmet » un titre dans lequel, et pendant plus de huit minutes, il distille des émotions contrastées au travers d’un triptyque de mélodies à l’humeur malgré tout positive.

Et même si « There is nothing worse than a successful Scotsman  », comme il le chante dans « Twilight Zone », avec cet album aussi réussi, il ne s’arrêtera pas en si bon chemin.

***1/2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s