Hotel Lights: « Get Your Hand In My Hand »

Une pochette à la Syd Barrett, version The Madcap Laughs, Get Your Hand In My Hand s’en distingue partiellement par une approche plus élégante de la musique.

Il est vrai que Hotel Lights, ou plutôt Darren Jessee, est une des forces les plus imposantes à accompagner The Ben Folds Five ainsi que Sharon Von Etten. Le disque va donc se singulariser par des arrangements somptueux avec des roots que l’on trouve dans la alt-country.

Que ce soit à la guitare (« Everything Hurts You Now »  ou au piano (« Whats Love »), ce genre apparaît comme en filigrane mais c’est surtout sur des titres dantesques comme « Unbound » que les orchestrations à cordes montrent la prégnance et la musicalité du chanteur.

Get Your Hand In My Hand se révèle ainsi comme un « road album » où ce qui prime est l’émotion plutôt que la distance, un cheval d’arçon entre tapisserie et rugosité.

***

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s