Alabama Shakes: « Sound & Color »

Alabama Shakes reviennent donc avec un Sound & Color qui vise à nous enraciner un peu plus dans l’effet produit par leur premier album, Boys and Girls. Le groupe s’était bâti une réputation sur la présence et les vocaux imposants de Brittany Howard et ces éléments de southern soul perdurent ici même si ce qui, quelque part, le sentiment d’immédiateté n’est plus aussi puissant.

Pour remédier à cela, le combo s’est tourné vers une autre facette de la soul, celle qui baignait les années 70 ce qui explique en partie le titre donné à ce nouvel opus.

L »architecture musicale repose aussi sur ce cauchemar que peut être un alliage entre funk, gospel, punk, blues, disco et free-jazz. Conséquemment le disque laissera la part belle à des tonalités sombres où il est question de relations tumultueuses, de ruptures et du désir de trouver l’âme sœur.

Il ne faudra donc pas chercher ici une véritable prise de risques. Alabama Shakes ne font que revisiter les arcanes du soul-rock ; qu’ils y parviennent montre que c’est un genre qui continuer encore de nous captiver.

***

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s