Deeper: « Auto-Pain »

Deeper de Chicago ont été en tournée avec Corridor, le combo de Montréal et les deux groupes partagent un son similaire, privilégiant les effets de guitare fondus et l’entrelacement des riffs et des leads sur les accords de guitare, avec une section rythmique puissante qui fait avancer les choses. Les plus profonds sont plus angoissants, cependant, avec des hochements de tête précis à The Cure (le chanteur Nic Gohl jappe un peu comme Robert Smith), Joy Division (les lignes de basse) et Wire (les guitares, l’ambiance) sans jamais vraiment ressembler à aucun d’entre eux.

C’est un style séduisant, souvent nerveux, et le deuxième effort du groupe, Auto-Pain, est un pas de plus vers leurs très bons débuts en 2018. Le style percussions débridées du premier disque peut encore être entendu sur les déchirants « This Heat », « 4U », « The Knife » et « V.M.C. » mais ils ont sagement laissé cette approche côté cette fois-ci travaillant sur des chansons plus texturées comme le synthéthisé « Lake Song » et « Warm ». Les meilleurs morceaux d’Auto-Pain sont, au bout du compte, les numéros mid-tempo. « Willing », en particulier, a un groove qui dégouline d’attitude et qui s’accorde particulièrement bien avec le son ainsi défini du groupe et surtout au sein de cet album varié mais cohérent.

***

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.