Whyte Horses: « Hard Times »

Imaginez que vous créez une mixtape où il ne s’agit pas simplement de sélectionner des pistes et de décider de l’ordre de passage, mais où vous commencez à enregistrer et à produire une sélection de chansons très appréciées en faisant appel à certains de vos artistes préférés. C’est exactement ce que les Whyte Horses ont réussi à faire sur leur troisième album studio, Hard Times.

Whyte Horses peuvent sembler être un projet de pop art en constante évolution, avec des spectacles immersifs en direct qui sont bien plus théâtraux que la moyenne des concerts indépendants, mais pour leur DJ, producteur et maître de cérémonie, Dom Thomas, cela demeure une question de musique,de dissection du travail des autres pour voir comment ils écrivent leurs chansons.

Ltracklist de Hard Times est sans aucun doute le résultat du temps que Thomas a passé en tant que DJ à rechercher l’étrange et le merveilleux, à mélanger les plaisirs de la foule avec ceux sui sont plus obscurs. En effet, les choix qui résonnent sur cet album sont souvent ceux qui suscitent suffisamment votre intérêt pour que vous vous procuriez l’original à comparer. La chanson titre « Hard Times », par exemple, a été écrite à l’origine par Curtis Mayfield pour un chanteur de soul plus grand que nature appelé Baby Huey, que beaucoup considéraient comme l’un des grands talents perdus de la musique. L’original des années 1970 est un classique indéniable et la réinterprétation de Whyte Horses avec la voix douce de John Grant lui rend certainement justice. 

 L’un des points forts de l’album est la reprise de « Mr. Natural » des Bee Gees, qui a à peine atteint le Top 100 du Billboard lors de sa sortie en 1974. Il présente une performance magnifiquement nuancée, émotive et pleine d’âme d’Elly Jackson, qui est à des millions de kilomètres de l’image de la sirène stylisée u’elle a utilisée pour les premiers « singles » de La Roux. 

 Tout n’est pas parfait. « Satellite of Love’ (avec Badly Drawn Boy) est une agréable plutôt qu’une interprétation radicale et n’ajoute rien de nouveau au classique de Lou Reed. Gruff Rhys se joint au collectif pour reprendre « Tocyn » de Brân, un rock glamour en langue galloise de 1974. Le résultat n’est pas sans rappeler l’union entre Chicory Tip et The Rubettes qui expérimenteraient les champignons magiques. 

 Le faux classique punk de Plastic Bertrand, « Ça Plane Pour Moi », est bien meilleur. Il n’a pas de chanteur invité de grande renommée, mais sa fusion effervescente de Northern Soul et de New Wave, pleine de klaxons, et de voix de groupe de filles est parfaitement réalisée. « I Saw the Light » de Todd Rungredon, chantée par Mélanie Pain, est une autre interprétation pétillante qui fait ressortir la beauté désolée et nostalgique qui réside au cœur de la chanson. 

 L’album se termine par une autre superbe réinterprétation et un titre qui reflète à nouveau le passé de DJ fouilleur de caisses de Thomas sous la forme de « Want You to Kno » ». Il s’agit d’une composition originale de Roy Kerr, alias The Freelance Hellraiser. Kerr est crédité comme l’un des créateurs de la scène « mashup » britannique et s’est fait connaître en 2001 avec « A Stroke of Genius », qui a fusionné « Hard to Explain » des Strokes avec le pop smash « Genie in a Bottle » de Christina Aguilera. 

 Hard Times est une collection de chansons conservée avec amour, essentiellement un album de reprises pour les personnes qui n’aiment pas les albums de reprises. Et en ces temps sombres et difficiles, cet opus est un exercice d’évasion bien nécessaire qui vous permet de vous immerger complètement dans l’univers kaléidoscopique de la pop mystique de Whyte Horses.

***1/2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.