Deau Eyes: « Let It Leave »

Deau Eyes, alias Ali Thibodeau, auteure-compositrice interprète basée en Virginie, pourrait suivre le même chemin que Lucy Dacus – originaire de Richmond, en Virginie elle aussi. Comme avec Lilly Hyatt, les yeux de sa musique sont ancrés dans l’Americana, mais avec un mélange parfait d’indie qui lui donne un petit grain de selptopre à gratter là où om fait.

Coproduit par Jacob Blizard (Lucy Dacus) et Collin Pastore (illuminati hotties), cet album est plein à craquer de refrains propres à chatouiller les oreilles. En ouverture, « Some Do » est comme unrendez-vous impromptu des temps modernes si le protagoniste dit « fuck this », la seule réponse est de suivre ses rêves. « Miner and Raven » est titre à retenir sur l’album, porté par un obsédant riff cryptique à la guitare.

On appréciera le séquencement de l’album, ou un rocker est suivi par un «  Parallel Time » acoustique, un morceau où le chant de Thibodeau ne eput vous empêcher de la remarquer. « The Bow » est le morceau de clôture parfaitrant, à certains moments, on a l’impression que le titre est sur le point de s’effondrer avant que Thibodeau ne le reprenne dans un grand final. Avec un tel talent, aucune pandémie n’arrêtera son ascension.

***1/2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.