No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

Idlewild: « Interview Music »

Interview Music est le neuvième opus studio du combo d’Edimbourg, quatre ans après un Everything Ever Written qui n’avait pas été très convaincant. Le petit dernier s’emploie à corriger la mauvaise impression qur laquelle on était resté avec, pour commencer, un « Dream Variations », morceau pop rock en deux temp et une entrée en matière plus qu’intelligente. Sous couvert d’une basse pesante, et huit notes de clavier parfaitement calibrées, la mélodie de la chanson charmera.

On s’interrogera ensuite sur des choix peu avaisés, par exemple ces choeurs féminins qui acconpagnent « There’s A Place For Everything », second acte du disque. Fort heureusement, à l’exception d’une rechute le temps d’un « Mount Analogue » une fois encore catastrophique, Idlewild vont très vite gommer ces imperfections et donner beaucoup de relief à ce Interview Music.

L’aura de ce groupe s’étant un peu éteinte, cette vibrante Interview Music nous transmetra alors une joie non dissimulée si on considère la mélodie entêtante qui ornera « All These Words » ou le malinplaisir qu’aura le combo à brouiller les pistes avec de courts instrumentaux entre leurs compositions.

Si l’atmosphère est principalement pop rock, elle est parfois entrecoupée de moments plus pêchus comme « Same Things Twice » ou, a contrario, sur des moments de parfaite délicatesse comme sur « You Wear It Second Hand ».

Toutefois, ce sera la dernière plage du disque qui constituera la plus grosse surprise. Déjà présent dans « Family To Ignore » l’avant-dernier titre, le piano remplace ici littéralement les guitares électriques pendant les trois minutes et vingt secondes de « Lake Martinez « et conclura l’album de très belle manière.
Même si tout est loin d’être parfait sur Interview Music, il est clair qu’Idlewild ont encore des choses à dire. Nécessitant, à la première écoute, un certain temps d’adaptation, cet album est bien plus fin qu’il peut paraitre. Riche et varié, il gagnera au fil des écoutes et méritera qu’on s’y attarde.

***

4 avril 2019 - Posted by | On peut se laisser tenter |

Aucun commentaire pour l’instant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :