No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

The LaFontaines: « Junior »

Ce trio écossais sort, ici son troisième album, Junior, le premier étant devenu presque instantanément un hit mondial et le combo s’était tout de suite retrouvé dans sphère médiatique. Après des participations dans des gros festivals, une fanbase active et un potentiel immense cet opus pourrait être celui de la confirmation.

Le groupe brasse des influences très larges : de la pop, en passant par le rap et le hip hop, jusqu’au rock. Pas facile d’y instaurer une harmonie, dans toute cette masse musicale. C’est là où l’album excelle. Junior est un condensé, sous pression, de ces genres, empreint du culot et de la détermination du rappeur Kerr Oran.

Après avoir écouté les deux premiers titres, « All In » et « Alpha », il serait facile de réduire The LaFontaines à un énième groupe imitant Linkin Park. Moins métal, plus pop, le mélange rap/rock/pop, les parallèles sont présents, mais ne résument pas tout. Les Écossais assument leurs penchants pour les rythmes pop et soul et ont préparé, ici,quelques surprises. « Anything at All » et « Pro » sont, ainsi, plus proches du tube de l’été que de la piste de rock et, sans tomber dans le titre estival sans relief, ils renvoient toujours autant d’urgence et d’intensité à leur écoute.

Le batteur Jamie Keenan a endossé la responsabilité de co-chanteur du groupe après le départ de leur guitariste Neill Mulholland. Sa voix apporte un contraste frappant avec les lignes fluides et pressantes de rap de Kerr Oran. Après coup, cet ajout apporte beaucoup à l’harmonie entre les genres, donnant naturellement une touche pop aux refrains de titres plus agressifs comme dans « Body ».

« Tomorrow Won’t Worry Me » et « Body » terminent Junior avec deux titres rock coups-de-poings qui voient The LaFontaines mixer une fois encore différents styles avec beaucoup de vista. Entre les riffs mélodiques et pop à la guitare et les lignes de chant martelées sur « Tomorrow Won’t Worry Me », on retrouvera toujours cet équilibre, si agréable à l’oreille, toujours marqué par l’énergie et l’efficacité

****

30 juillet 2019 Posted by | On peut se laisser tenter | | Laisser un commentaire