Mary Lattimore: « Hundreds Of Days »

L’artiste américaine Mary Lattimore franchit un nouveau palier avec son album Hundred Of Days, la voyant explorer de nouveaux instrument ,et offrir un écrin ouaté à son instrument de prédilection, la harpe (la sienne comporte 47 cordes).

C’est à un voyage en apesanteur que nous convie Mary Lattimore, à coups d’arpèges lumineux auréolés de synthés subtiles, de vocaux suspendus et de pianos vagabonds. Hundreds Of Days ouvre les grands espaces pour y déposer des mélodies apaisantes à la quiétude ambiant.

Habillé de leurs plus beaux habits, les titres qui composent l’album, poussent l’auditeur à se poser sur l’herbe, observer la nature changeante qui nous entoure, avec ses mouvements imperceptibles et ses souffles caressants.

Les compositions forme comme une anthologie de vignettes musicales qui sont à la fois évocatrices, personnelles et référentielles ; autant de mouvements que les battements d’un coeur palpitant, capables de dériver vers des sommets aux déchirures pleines de tendresse et de déviances raffinées. Il n’y a qu’à se poser pour profiter pleinement de cette promenade au sommet de paysages coiffés de cieux aux couleurs relaxantes. Enchanteur.

***1/2