No BS: Just Rock & Roll!

Tant qu'il y aura du Rock!

Woollen Kits: « Four Girls »

Deuxième album de l’année 2012 pour ce groupe australien qui semble continuer à être une terre bénie pour les fervents du garage rock et autres musiques dans laquelle bruit et énergie font bon ménage.

The Woollen Kits n’en sont pas pour autant des monomaniaques du riff qui tue. Les compositions sont, si ce n’est soignées, suffisamment accrocheuse pour donner envie de les écouter pen boucle. S’il fallait donner des références ce serait les Ramones pour le côté elliptique de leurs morceaux, les Flaming Groovies pour la volonté récurrente de ne pas se focaliser sur une seul tonalité tout en parvenant à maintenir les guitares au vent, ou en bandoulière si on préfère (un « Sandra » » qui sait habilement varier les climats) ou les Modern Lovers pour une approche dont le côté amateur est soigneusement entretenu (« Cheryl » avec ses vocaux dont on se rend bien compte qu’ils sonnent faux de façon délibérée).

Four Girls est un disque dérivatif, une sorte de pop punk qui échappe à ce que la « power pop » pouvait à voir de respectable ou de propre sur elle. L’énergie est ici primitive (une batterie on ne peu plus basique) mais elle est avant tout positive tant elle respire jubilation y compris dans des chansons qui sont censées aborder envie et frustration (un « Susannah » ou un « Please » dans lesquels il semble plus question de se réjouir que de supplier). 

Voici donc un disque qui est un diamant brut, une « nugget » qui n’est pas sans faire imaginer comment les Buzzcocks sonnaient avant qu’ils ne démarrent une véritable carrière.

★★★☆☆

26 décembre 2012 Posted by | Quickies | , , , , | Laisser un commentaire