The Darkness: « Easter Is Cancelled »

Pâques est annulée si on en croit le titre de ce nouvel opus de The Darkness, disque qui se veut « conept album », une création faite de chansons rock accrocheuses avec un air délibéré de déjà entendu.

Chaque titre sonnera de façon familière mais ne vous y trompez pas, les morceaux changent souvent de tempo, surtout dans « Heavy Metal Lover », qui rebondit entre ballade douce et hardcore metal. Avec des solos de guitare brefs mais puissants et le faussetto signé Justin Hawkins, Easter Is Cancelled est un hommage très énergique à tout le rock. Et bien qu’à première vue, cela puisse paraître un peu cliché, c’est peut-être là le problématique qui est induite par le combo.

De ce fait, Easter Is Cancelled est à la fois moqueur et révélation, The Darkness se présentant comme les héros du rock’n’roll dont la mission est de « défier l’establishment » et d’autres artistes rock’n’roll… qui se sont complus dans cette attitude en faveur d’une célébrité facile et frelatée.

The Darkness ne sont pas réputés se prendre au sérieux et ce nouvel album le prouve plus que jamais. L’album s’ouvre sur la déclaration « Rock And Roll Deserves To Die » et termine son dernier titre, « We Are The Guitar Men », avec la ligne savoureuse « long live arock and roll » le rock and roll ; La boucle est bouclée, avec un délicieux mélange de pétards absolus craquants du début et la fin.

****