Douglas Boyce: « The Hunt By Night »

26 mars 2021

The Hunt by Night est le deuxième enregistrement monographique de musique de chambre du compositeur Douglas Boyce. Boyce, qui fait partie de la faculté de l’Université George Washington de Washington DC, s’inspire souvent de la musique ancienne ainsi que des modes de composition contemporains. C’est ce qui ressort le plus explicitement de son Quintette l’homme armé, une pièce pour clarinette, violon, alto, violoncelle et piano interprétée ici par les membres de l’ensemble counter)induction, un groupe que Boyce a cofondé. Boyce prend la mélodie médiévale tardive L’homme armé et la soumet à une refiguration complète dans laquelle elle est transsubstantiée en quelque chose avec un son complètement contemporain.

Le morceau titre, « The Hunt by Night, Quire 9 No. 3 », est tiré du « Book of Etudes » de Boyce. La pièce est apparue précédemment sur l’album de contre-introduction Against Method ; dans la critique de cet album,elle a été décritec omme « un trio pour clarinette, violoncelle et piano qui se déroule avec une énergie vive et rapide qui rappelle l’esprit des Six ». « Stretto Perpetuo, Quire 4 No. 1 » pour violoncelle et piano, est une autre des vingt et une études de Boyce. L’objet d’étude de cette pièce vigoureuse est rythmique, d’où son fondement dans une note unique rythmiquement variée, répétée avec urgence, que le violoncelliste Schyler Slack et la pianiste Ieva Jokubaviciute se passent entre eux.

« Sails Knife-bright in a Seasonal Wind » est un trio pour la violoniste Miranda Cucskon, le guitariste Daniel Lippel et le percussionniste Jeffrey Irving. Il s’agit d’une pièce écrite en toute simplicité qui permet à chaque voix individuelle de se détacher avec clarté sur un fond d’espace ouvert ; en particulier, les tons pincés et finement gravés de Lippel contrastent de façon éloquente avec le travail de l’archet de Cuckson. The Hunt by Night contient également « Piano Quartet No. 2 », un essai de microtonalité pour cordes.

***1/2