Catherine Graindorge, Iggy Pop: « The Dictator »

Voilà ici, collaboration passionnante entre la célèbre compositrice et instrumentiste belge Catherine Graindorge et le toujours aussi iconique Iggy Pop. Des textures électroniques et des cordes obsédantes se mêlent au baryton d’Iggy et à ses récits édifiants. Une plongée profonde au cœur de ces temps troublés. Tout a commencé avec la radio. Ensemble, ils ont forgé une rencontre des esprits qui a donné naissance à The Dictator, un opus qui combine leurs talents : sa musique, sa voix. Iggy Pop a joué deux de mes morceaux dans son émission sur BBC 6 Music et Graindorge a envoyé, sans trop y croire, un courriel adressé à Iggy et au producteur de l’émission, pour lui dire qu’elle aurait été honorée de travaillér avec lui. À son incrédulité et à sa grande joie, elle a reçu une réponse deux jours plus tard. Il faut dire que, en plus de son travail en solo et de son appartenance au groupe Nile on WaX, elle a travaillé avec des artistes comme Nick Cave, Hugo Race et l’estimé producteur/musicien John Parish.

Pourtant, elle n’attendait rien de plus que d’ajouter son violon à une de ses chansons. Au lieu de cela, elle se souvient que Iggy lui a demandé de lui envoyer un morceau, composition sur laquelle elle a commencé à improviser avant de composer trois morceaux à la maison. Après avoir communiqué et échangé des idées, on souhait s’est transformé en un rêve fiévreux de créativité. Pendant les fêtes de Noël, elle a enregistré un autre morceau qui était plus rock et qui a séduit le chanteur. Il a écrit les paroles de « The Dictato »’ deux mois avant que la Russie n’envahisse l’Ukraine, source d’inspiration qui est venue de ses sons et structures musicales, et du monde qu’il y voyait en ce moment précis. Ainsi est née une maçonnerie gothique à l’œuvre ici, conjuguée à une force très ancienne soutenue par des structures très rusées en contraste à la musique de Graindorge. Une ontribution qui consiste, de ce fait, à rendre compte, par les mots et les sons, de la menace actuelle, et de l’aspiration au bonheur et à la paix.

***1/2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :