Friends of Hell: « Friends of Hell »

Lorsque l’on entendu parler pour la première fois de Friends of Hell et de sa composition, on eu l’impression que c’était trop beau pour être vrai : on a, en effte, un faible pour tous les groupes dans lesquels joue Taneli Jarva, car la touche personnelle de cet homme, que ce soit comme chanteur ou comme bassiste, a quelque chose de remarquable qu’il est difficile exprimer avec des mots. Tas Danazoglou (ancien bassiste d’Electric Wizard) à la batterie, ainsi que le chanteur dont la voix est un élément essentiel du doom metal finlandais : Sami Hynninen, également connu sous le nom d’Albert Witchfinder (actuellement dans Opuim Warlors ex Reverand Bizarreet Spiritus Mortis, entre autres) font de cette formation rien de moins qu’une équipe de rêve. La présence du guitariste Jondix, moins connu, a éveillén otre curiosité, étant donné que la qualité des riffs est absolument cruciale dans le doom metal, sans compter que des membres de ce groupe de haut calibre ne choisiraient personne en dessous de leurs critères incroyablement élevés pour ce rôle pivot. L’album, sorti le 18 mars 2022, est la date du 46e anniversaire du frontman, via Rise Above Records, un label londonien appartenant à nul autre que Lee Dorrian, l’ancien chanteur de Cathedral et Napalm Death.

Le nom du groupe est un hommage explicite au deuxième album de Witchfinder General, mais il suggère également que tout cela ressemble à une réunion de vieux amis : ils ont certainement pris du plaisir à enregistrer cet album éponyme, comme un regard partagé sur le passé associé à la volonté d’apporter le meilleur à la table, et l’intention précise de jouer lentement.

L’album comporte neuf chansons, d’une durée moyenne d’environ 4 minutes chacune : pas de fioritures, pas de fadeur en vue, juste du doom metal traditionnel fortement inspiré de grands noms tels que Saint Vitus, Black Sabbath et Pentagram, avec un accent particulier sur ce que les années 80 ont apporté au style, une décennie trop souvent marginalisée dans l’approche actuelle du genre.

Il y a un équilibre parfait entre une brutalité impitoyable et une élégance incontestable dans les chansons, ce qui est très probablement le résultat de la longue expérience des membres du groupe, chacun à sa manière. Le batteur et le guitariste sont les principaux compositeurs, tandis qu’Albert Witchfinder s’occupe de ses mélodies vocales. Tas a également assumé le rôle de parolier, et a réussi à mettre en mots ce que Friends of Hell cherche à partager avec le monde : les nombreux visages du mal, dans une ambiance imprégnée de cette esthétique particulière que l’on retrouve dans les films d’horreur des années 70, ainsi que dans les histoires de vampires.

Sur le plan musical, l’album est un mélange parfait de riffs massifs et vraiment mémorables, de lignes de basse épaisses dans le style de Jarva, à la fois direct et élégant, et de batterie groovy, tandis que le chant, assez polyvalent et coloré, reflète l’atmosphère sinistre et glaçante de manière majestueuse.

Il ne m’est pas possible de choisir une ou deux chansons du premier album de Friends of HelL comme étant les plus représentatives, puisque cet opus doit être vécu comme un tout, mais je peux dire que, par exemple, « Evil They Call Us » a une vibe Black Sabbath proéminente qui pourrait faire croire à n’importe qui que le groupe est 100% britannique, ou « Into my Coffin », dont le rythme entraînant, le son obsessionnel de la basse et le chant téméraire donnent un aperçu de ce que cette œuvre d’art nostalgique mais pétillante est en termes de variété.

Écouter cet album avant de s’endormir vous donnera probablement les pires cauchemars du monde, mais je vous le recommande vivement : la qualité de l’écriture et de l’interprétation rend ce scénario tout à fait captivant et, au final, un bienfait absolu.

***1/2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :