Martha Tilston: « The Tape »

Tilston enregistre une bande sonore qui fonctionne bien en tant que telle, mais qu’il vaut mieux apprécier avec le film qui l’accompagne pour en capter toute la beauté.

Martha Tilston est une menaçante à quatre titres : elle écrit, joue, réalise et crée la bande sonore de son premier film, The Tape. Ce film aconte l’histoire d’un auteur-compositeur-interprète qui s’est installé en Cornouailles et qui enregistre une cassette qui, lorsqu’elle est écoutée par d’autres personnages, les pousse à changer leur vie.  La bande sonore du film a été enregistrée au piano sur le plateau du film pendant sa production.  Tilston crée de la musique depuis 2000 dans un groupe (Mouse) et en solo/avec son propre groupe depuis 2002.  Elle a un fort héritage musical (Steve Tilston est son père et feu Maggie Boyle, une musicienne folk, était sa belle-mère) et a combiné son amour de la musique avec la réalisation de films pour faire cette lettre d’amour à la Cornouailles.

L’album est une belle collection de chansons bien conçues qui transportent l’auditeur dans un espace contemplatif où il peut explorer son lien avec les autres et l’environnement.  Tilston note qu’elle espère que les gens se sentent émus en regardant son film (et en écoutant la bande sonore) – « s’ils sortent ensuite et s’assoient dos à un arbre couvert de mousse, s’ils se tiennent sur les rochers et crient à la mer, s’ils écrivent ce livre, chantent cette chanson, embrassent la personne qu’ils aiment, cela en aura valu la peine ».  Le retour de Tilston en Cornouailles et la réalisation de ce film sont une ode au monde naturel, à notre lien avec lui et à la nécessité d’en prendre soin.  Les chansons sont des hommages pleins d’espoir et la musique au piano suscite une réponse émotionnelle, car les motifs apparemment simples et répétés accrochent l’auditeur à l’histoire qu’elle raconte.

La voix de Tilston est claire, honnête et émotive et ses paroles sont incisives et résonnent à chaque écoute. La musique est basée sur le piano, avec un peu de violon et de guitare acoustique qui se mêlent à la musique pour permettre à la voix d’attirer l’attention de l’auditeur.  Tilston chante à propos du personnage qui veut « être l’été dans ta peau.  Tout ce que tu as à faire est d’expirer et d’inspirer »  Sur « Bigger Bridges », elle chante « Tu n’es qu’un chapitre de l’histoire qui continuera longtemps après toi » (You are just a chapter in the story that will go on long long long after you ). Àcet égard, elle a créé un album qui mérite d’être entendu aussi largement que possible et dont la musique restera avec vous longtemps après que vous l’ayez entendu pour la première fois.

***1/2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :