Richard Brisbois: « Anytime You Think of Her »

Sur son premier album solo, Brisbois, originaire de Seattle, abandonne les guitares explosives de son groupe roots-rock des années 90, 4 Ft. Ramona pour quelque chose de nettement plus feutré. Dans sa biographie, Brisbois compare sa musique à celle de Wilco et de R.E.M., et on peut effectivement déceler des traces de Jeff Tweedy dans son timbre bucolique et rassurant, tandis que les titres « A Better Animal », teinté de mandoline, et « Take Me to the Sun », doux et tordant, évoquent respectivement « The Wrong Child » et « E-Bow the Letter », de R.E.M.

En outre, vous entendrez aussi Neil Halstead et Grant McLennan sur les beautés de Low/East River Pipe « Not Her » et « I Feel Alright ». Qu’il réimagine l’un des sonnets les plus célèbres de William Shakespeare en une ballade fantomatique aux accents de western spaghetti (« Sonnet 18 »), ou qu’il se remémore une ancienne flamme avec la voix angélique de Chelsea Carothers (le duo séduisant « Perfect Black Dress »), le folk compatissant de Brisbois est source d’apaisement.

***

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :