Bon: « Pantheon »

Pantheon est une expérience visuelle et immersive. Bon – un partenariat de production, de composition, d’écriture et d’art entre Yerosha Windrich et Alex Morris – est curieux d’aller au-delà, affichant un intérêt qui confine à la passion pour tout ce qui touche à la culture populaire, à la nature, à la philosophie et aux perceptions normalisées et acceptées. À cet égard, la musique de Pantheon est un miroir qui renvoie directement à leurs propres perceptions et philosophies sur l’inclusion, le respect et la souveraineté personnelle.

Bien que le duo ait des racines britanniques, il est issu d’un héritage métis et, par conséquent, Bon jette un regard plus profond sur la contre-culture et « la perception de ce que la musique signifie et représente dans la société ». Leur approche réfléchie et orientée vers la nature est également naturelle, car le duo a toujours considéré ses sorties musicales comme étant saisonnières. Chaque chose a sa saison et son temps ; la musique s’épuise, hiberne et se renouvelle. Ils font également preuve d’une certaine fluidité en ce qui concerne les genres, se débarrassant de leurs restrictions potentielles en évitant leurs conventions.

Filmé à Londres, Pantheon oscille entre perceptions altérées et intérieures, et fait office d’ode à la nature. Sous sa surface, cependant, l’oeuvre est bien plus qu’une ode à la nature. Ses seize morceaux portent le nom de déesses et couvrent de multiples cultures et époques, et une féminité parfume les paysages sonores. L’utilisation d’échantillons de leurs propres enregistrements a produit, selon leurs propres termes, « quelque chose d’usé par le temps… avec l’esprit d’une cassette bien aimée mais en utilisant des techniques de production de pointe ». Les enregistrements évoluent naturellement, mais ils ont reçu un peu d’aide en cours de route. Le processus reflète ainsi pour eux « la nature cyclique et évolutive de tout processus créatif ».

Le morceau d’ouverture, « Flora », présente une harmonie chaude et gonflée et un chant d’oiseaux ; le matin est là et promet beaucoup. Le morceau se développe, les notes se déversent et débordent. Les horizons illimités de Bon sont évidents dès le début.

N’ayant pas peur de s’aventurer dans de nouveaux domaines sonores audacieux tout en conservant son esthétique classique moderne et ambiante, Pantheon n’est pas un album comme les autres. Son son frais et expansif est prêt à briser toute idée préconçue de ce que l’on pourrait attendre. Le registre inférieur des cordes semble fournir le gravier, la terre, dans la musique, tandis qu’à un niveau microscopique, des notes douces et carillonnantes semblent indiquer des gouttes de pluie fraîches, ou une dispersion de rosée du matin.

Le bruit, le léger sifflement et la distorsion sont des éléments intentionnels et vitaux de la musique, à tel point qu’ils sont traités comme des instruments à part entière. Le duo cherche à explorer la question suivante : qu’est-ce que la qualité, la perfection et le caractère, et que signifient ces mots pour nous ?

Sur Pantheon, Bon est également rejoint par Laraaji, Maxwell Sterling et Lucinda Chua, et la portée de l’album s’élargit encore avec l’ajout de ces artistes. L’album est une merveille de la nature, qui se déploie doucement et rayonne à mesure qu’il le fait. Tout comme le monde naturel, la musique ne peut être précipitée. Elle a son propre temps et son propre lieu – sa propre saison – et Bon développe le son doux comme la pêche avec patience, sans nécessairement affecter directement la musique qui en résulte, car elle semble pousser d’elle-même, développant des branches et des racines au fil du temps.

****

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :