Museum of Love: « Life of Mammals »

Avec très peu de frontières musicales, Life of Mammals est une merveilleuse introduction au monde fou de Museum of Love. Ainsi,il suffit d’écouter les trois premières chansons du deuxième album de Museum of Love, Life of Mammals, pour se rendre compte que le duo américain n’adhère pas aux limitations.

Le morceau d’ouverture, « Your Nails of Grown », est formé d’un rythme répétitif de huit minutes – la voix de Pat Mahoney, qui se situe juste au-dessus du bourdon, rappelle Lou Reed dans son désintéressement le plus glorieux. Mais de cette monotonie surgissent des moments de cuivres fulgurants qui passent devant vos oreilles comme un wagon de métro déchaîné. Oui, ce sont des éclairs, mais dans l’obscurité sinistre, ils sont exaltants.

Mais la chanson titre, « Life of Mammals », est comme l’ouverture d’une fenêtre, car toute la claustrophobie de l’ouverture est libérée. Pat Mahoney, faisant sa meilleure imitation Scott Walker période Scott 4, laisse échapper un croonage envoûtant – soutenu par des percussions brillantes et des houles chorales. Et pour ceux qui reconnaissent le nom, Mahoney est un membre fondateur d’un des groupes les plus spéciaux de New York, LCD Soundsystem – et cela prend tout son sens sur Marching Orders, qui empile tout le groove que l’on peut attendre du travail le plus dansant de James Murphy – avec plus qu’un soupçon de Talking Heads aux CGGB – dans le troisième morceau du disque.

Cette attitude libérale à l’égard du genre se poursuit dans le reste de l’album. La piste d’accompagnement lourdement synthétisée de Dennis McNany sur « Cluttered World » est éclairée par des volutes de piano à la Aladdin Sane. Avec « Before Ridiculous Body », il est pratiquement impossible de deviner ce qui va se passer ensuite, ou vers quoi les arrangements du duo vont se diriger.

Après avoir sorti leur premier album éponyme sur DFA Records en 2014, Life of Mammals est sorti sur le label Skint, qui vient d’être revigoré. En rejoignant leur large catalogue, il semble être la maison parfaite pour cet album amusant, excentrique, stimulant et sans compromis.

***1/2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :