Tim Brady: « Actions Speak Louder »

Actions Speak Louder est un ambitieux coffret de trois CD du compositeur canadien Tim Brady qui comprend à la fois des pièces anciennes retravaillées et des compositions plus récentes. L’essentiel de la pratique musicale de Brady réside dans son travail de guitariste électrique solo et de compositeur pour qui le studio d’enregistrement est à la fois un instrument et un espace de travail ; Actions Speak Louder représente les deux moitiés à bon escient.

Le premier disque, « Solos and a Quartet », est centré sur le travail de Brady en tant que guitariste solo. Le morceau en trois mouvements « Simple Loops in Complex Time » est très marqué par le son natif de la guitare électrique, et Brady étire des motifs répétitifs à travers des signatures temporelles changeantes. Le morceau en quatre mouvements « The Virtuosity of Time » s’oriente vers des masses sonores plus purement électroniques. Elle a un caractère plus sombre, plus sinistre et plus allongé que Simple Loops, et pourtant, dans le contexte global du disque, elle semble prolonger plutôt que réfuter l’atmosphère sonore de Simple Loops. La dernière pièste du disque est « Uncertain Impact » pour quatuor de guitares, une œuvre vigoureusement martelée présentant un contrepoint rythmique complexe, interprétée ici par « Instruments of Happiness » (Brady avec Jonathan Barriault, Simone Duchesne et Francis Burnet-Turcotte).

Le deuxième disque, qui constitue le point culminant de la collection, contient le triple concerto en quatre mouvements de Brady : « Because Everything Has Changed » pour guitare électrique, violon (joué par Helmut Lipsky), tabla et percussions (Shawn Mativetsky) et orchestre virtuel.

Ce dernier encadre et soutient les solistes avec des houles sonores grâce à la manipulation magistrale de Brady de la dynamique et des densités pour créer une toile de fond dramatique pour les improvisations des trois solistes. Tous trois jouent avec un sentiment d’urgence, une énergie comprimée et une endurance adaptée aux tensions émotionnelles qui se développent et se contractent au cours des quarante minutes que dure l’œuvre. C’est une pièce passionnante qui représente une façon extrêmement fructueuse de composer un concerto contemporain avec une sensibilité moderne, en utilisant des moyens modernes.

Le troisième et dernier disque contient deux enregistrements d’archives que Brady présente à nouveau par le biais d’une remasterisation ou d’une production supplémentaire en studio. Le premier consiste en des mises en musique de six poèmes évoquant les bouleversements personnels et les turbulences émotionnelles qui accompagnent les révolutions politiques, interprétés par la soprano Nathalie Poulin et l’ensemble Bradyworks de Brady, composé de saxophones, piano, violoncelle, percussions et guitare électrique. La deuxième pièce combine des extraits d’une entrevue documentaire avec un chœur, une guitare et des percussions dans une œuvre conceptuelle sur les expériences destructives et secrètes sur les drogues menées par la CIA à Montréal dans les années 1960.

***1/2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :