Azita: « Glen Echo »

Une guitare au lieu d’un clavier : ce nouvel album de l’auteure-compositerice de Chicago est beaucoup plus que cette définition réductrice. Plus de huit ans se sont écoulés depuis le dernier album d’Azita, un Year qui avait montré quel point elle était une excellente compositrice. Des chansons émotionnelles au clavier qui ne se perdent pas dans de gros arrangements.

Pour ce nouvel opus, elle a choisi la guitare comme instrument pour la construction des chansons et le résultat est une œuvre garage et très accessible.

Ainsi, on ne peut pas réduire l’album à du rock garage. S’y trouvent , en effet, des titres très multicouches, artistiquement et précisément élaborées, à même de susciter émotions différentes et versatiles. Le doublé, final « Our Baby » et « Don’t », sera, à cet égard, profondément touchant.

Si on le compare avec, par eaxemple, « If U Die » et « Online Life », on constatera qu’à chaque état d’esprit correspondra un hymne qui lui est prorpe ; « Shooting Birds Out of the Sky » s’appuiera sur nous, et notre empathie alors que « Bruxism »nous incitera à la rébellion. Un ouvrage qui va plus loin qu’on ne le saurait considérer.

***

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :