Steve Robinson: « Swallowing the Sun »

La couverture artisanale facon années 60 deSwallowing The Sun promet du folk-rock et des mélodies douces, et Steve Robinson, un artiste folk anglais qui a passé deux décennies avec u Swallowing the Sun semble certain de figurer dans mon top des albums de 2021.n groupe américain (The Headlights) et en tournée avec Roger McGuinn, tient ces promesses. Sur son bien nommé Sunshine Drenchy Records, il nous livre onze titres de folk-rock ou de folk-pop tout bonnementimpossiibles à sortir de la tête et deviennent ainsi tous des compagnons de route instantanés. Dave Gregory, l’un de nos héros de XTC, ajoute une guitare étonnante sur deux chansons, particulièrement impressionnante sur « Needle in the Red », une chanson lustrée de désespoir.

Tant d’associations bénies virevoltent ainsi dans un esprit sonore nous invitant à nous prélasser dans cet album stellaire – Wesley Stace, Jayhawks en fin de saison, Elliott Smith, et même The Microphones – toutes intelligentes mais évitant la grosse production. Parmi les meilleurs moments, citons le délirant « Dizzy Love Song », qui est vraiment ensoleillé, le Beatleesque « Mr Empty Head » et « Milk and a Dash », tout droit sorti de des années 1960 et dont le refrain mémorable est « les souvenirs nous fabriquent, puis ils nous font tombee » (rmemories make us, then memories make us, then they take us down). Swallowing the Sun semble, à cet égard, certain de figurer dans le top des albums de 2021.

****

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :