Partner: « Never Give Up »

Nul ne sait s’il existe un prix pour le titre d’album le plus approprié pour 2020, mais le nouvel opus de Partner, Never Give Up, pourrait le gagner telle récompense existait. Il semble que tout le monde l’ait crié pendant toute l’année, que tout le monde ait mené ce type de combat. Cela a toujours été vrai, bien sûr, mais les batailles internes et externes semblent, et sont souvent, amplifiées en cette année que personne ne sera triste de voir partir.

« Dieu » merci, nous avons des groupes comme Partner (Josée Caron, Lucy Niles, Simone TB) pour nous ressourcer avec des riffs massifs et des chansons sur le sexe, le rock and roll et le fait d’être à l’aise dans sa propre peau.

On peut adorer le fait qu’ils ouvrent Never Give Up avec une chanson d’introduction – « Hello and Welcome », dans laquelle Caron et Niles partagent leurs voix sur le bonheur qu’elles ont à se défouler et à agrémenter nos collectives oreilles. L’entame sur ce ritre est comme un coup d’accélérateur sur une Plymouth Road Runner de 1970. « We’re Partner…We’re not foolin’ around », chante Caron. Ces riffs ne le sont certainement pas, et « Rock Is My Rock » est plein d’accords de puissance et de percussions menés de mains de maîtres. Caron et Niles chantent comment le rock and roll les maintient à flot non seulement dans les moments difficiles, mais comment il peut nous sortir du funk que cette folle année a laissé sur le monde comme un filet oppressant. « Je ne voudrais pas imaginer un monde sans rock » I wouldn’t want to imagine a world without rock) chante Niles. Qui peut s’opposer à cela ?

Le chant de Caron prend une tounure bluesy sur « The Pit », une chanson qui parle de lâcher prise sur tout ce qui vous retient. « Honey », unecomposition sur la guitare de Caron est, à juste titre, pleine de gros riffs de guitare. « Cette guitare sonne comme du miel qui tombe » (This guitar sounds like honey going down), chantent-ils, et ils ont raison de le faire tant c’est une vérité avérée. « Big Gay Hands », un de leurs morceaux préférés sur scène, est un titresexy, transpirant, qui parle de ces armes à six cordes qui les animent.

« Good Place to Hide (at the Time) » rappelle un peu Rush, dont les influences sur Partner sont connues, avec ses chants en écho, ses changements de signature temporelle et ses riffs space-rock. « Roller Coasters (Life Is One) » est une ballade d’opéra rock au piano qui parle de naviguer dans la folie de 2020 et du monde en général. « Au cœur de chaque jour se trouve une toute nouvelle surprise, effrayante et douce » (At the heart of each day lies a brand new, scary, sweet surprise), chante Caron.

« Je ne pourrais pas me souvenir de mon code postal si j’essayais » (couldn’t remember my postal code if I tried), chante Partner sur « Couldn’t Forget », un titre plein d’entrain sur la mémoire et l’auto-illusion, avec un accent country pour faire bonne mesure. L’attaque des prccussions de de Simone TB sur « Here I Am World » sera, elle, très subtile en nous rappelant un peu les premiers temps de « Raptur » » de Blondie. Caron chante sur le fait de saisir chaque parcelle de joie et Niles nous rappelle que chaque jour est un cadeau précieux. Cela résume assez bien le thème de l’album et la meilleure façon de passer cette année de folie. Le disque se termine avec le puissant « Crocodiles », dans lequel Partner nous prévient que de nombreuses bêtes (souvent créées par nous-mêmes) nous guettent pour nous rattraper dans leur gueule si nous les laissons faire.

Never Give Up est le coup de pouce métaphorique dont nous avons tous besoin en ce moment et, sans aucun doute, l’un des albums les plus édifiants de l’année. Son message y est on ne peut plus clair : «  Gardons l’esprit ouvert ».

***1/2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :