Gitta De Ridder: « To Our Children »

Pouvoir continuer à avancer au moyen d’une musique folklpositive et édifiante pendant l’année 2020 a dû être une sorte de mission que pour Gitta De Ridder s’était assignée. To Our Children est , à ce titre, une collection plus vaste de morceaux de pop folk qui vous remontent le moral et incitent l’auditeur à penser à l’avenir.

Il sagit en effet d’un album essentiellement basé sur des guitares acoustiques, dans la mesure où chaque morceau fait une large place à un instrument exécuté ici sur un mode chaleureux, ce disque n’est pas que cela. Par exemple, « Man of the Light » comporte des sections de trompette stimulantes grâce à l’utilisation intelligente de shakers et de boucles de percussion artificielles pour créer une ballade apaisante qui pourrait nous inciter à, simultanément, faire la fête tandis que « Soul Brothering, Soul Sistering » affiche un rythme qui permet à Gitta De Ridder de superposer les voix comme s’il sagissait d’un petit chœurqui vous demanderaitde vous occuper les uns des autres. L’album contient ainsi des messages très sains sans jamais donner l’impression qu’il essaie de vous les inculquer délibérément.

Tout, pour atant, n’est pas toute le temps joyux. « The Clearing » est un morceau de guitare acoustique où les voix et la cadence sont d’une richesse étonnante, et celle-ci est à la hauteur des meilleures chansons folk qu’l nous est donné dentendre depuis des années. La guitare passe par différents filtres pour passer d’un instrument à cordes chaudes à quelque chose de plus mystérieux et percutant comme un dulcimer martelé. L’ensemble du morceau est comme un conte mystique. « To Wonder » est tout aussi intéressant, mais il est aussi très country. La façon dont la chanson oscille entre les accords et dont la voix de Gitta De Ridder suit la guitare est envoûtante. La ballade « Hypothetical You or I » montre, dans un même élan que, si vous placez uniquement la voix de Ridder et les cordes ensemble, vous aurez aussi une chanson de rupture puissante.

Le gentillet « Traces of Gold » se penchera sur la terre natale de Gitta, aux Pays-Bas, avec des chants enjoués et un hautbois bondissant qui donne lieu à une danse de pub édifiante. Il s’agit d’un élégant rebondissement vers le début du troisième volet de l’album, où le ton était plus joyeux et plus positif à propos du monde. Le titre de l’album fait cependant référence à la chanson de clôture, magnifiquement attachante. « Sing A Song, Sing Along » met en scène un chœur d’enfants qui semblent tous être prêts à écouter Disney sur un morceau folk. Ajoutez un peu de piano et vous obtenez une des musiques les plus saines de 2020.

Bien qu’il ne dure qu’une demi-heure, To Our Children est rempli d’amour, de chaleur, de réflexion et d’introspection sur la façon dont nous pouvons faire mieux par les autres. Pour ceux d’entre nous qui aiment les gens sombres et qui mettent à nu leurs âmes saignantes un accord mineur sur deux, c’est un grand antidote. C’est parce qu’il n’est jamais banal ou ringard – c’est juste une femme qui veut que nous nous aimions un peu plus pour l’avenir du monde. Et ceci avec des tapements de pieds, des claquements de mains et quelques refrains meurtriers.

***1/2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :