Exit To Eden: « Love And Other Nightmares »

Exit To Eden vient de Vienne et nous livre une bonne dose de rock gothique sur leur mini-album Love And Other Nightmares. Ce qu’ils proposent est une version groovy du rock gothique, influencée par des groupes comme Killing Joke, Christian Death et Lacrimosa, pour n’en citer que quelques-uns.

La seule chose différente, est que ce mini-album est accompagné d’une entrée assez atypique, un poème qui ressemble un peu à du Eminem en train de se saouler au whisky, ou quelque chose comme ça. Le poème n’est pas très choquant non plus, il convient néanmoins d’entrer dans les clichés gothiques,.

Heureusement, le reste de l’album est très rock, avec les guitares, le chant grinçant et l’atmosphère sombre du rock gothique. »Goth ‘n Roll Head » est un morceau uptempo, avec un chant énergique qui donne souvent un coup de pouce à toute la scène post-métallique, les cris et tout le reste. Une fois de plus, l’auditeur n’aura affaire à rien de renouvelé ou d’innovant. Vous avez peut-être déjà entendu tout cela, mais ce sera tout de même une fête de rock sombre décente.

On peut sans crainte estimer que« Without That Pain » est le morceau-pharedu disque. Cet air lent et lent rappelle queque peu l’époque du goth rock Tiamat, ce qui est un compliment en termes de références. C’est aussi le titre où le chant distinct semble le mieux convenir. De plus, d’un point de vue musical, « Without That Pain » est un morceau très convaincant. La vraie qualité d’Exit To Eden brille de tous ses feux. « One Bad Day », le groupe se plonge enfin dans les influences de Sisters Of Mercy et LOove Like Blood, ce qui est également un compliment.

Que retenir alors de Love And Other Nightmares ? En mettant ensemble cette version du rock gothique avec des paroles sur l’amour qui a mal tourné, les comparaisons avec des groupes comme lui sont plausibles. Pourtant, contrairement à la musique surproduite de Him, Exit To Eden propose un son brut, sinistre et granuleux. Mon conseil, regardez ça. Il se peut que ce soit quelque chose qui vous plaise ou que vous n’aimiez pas du tout. Le fait est que l’on n’entend pas beaucoup de death rock/gothic rock ou quel que soit le nom qu’on lui donne aujourd’hui fait de ce disqueun opus très réjouissant.

****

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :