Miyamoto is Black Enough: « Burn / Build »

Burn / Build est le premier album du quartet éclectique Miyamoto is Black Enough, composé d’Andy Akiho (compositeur, steel pan), Roger Bonair-Agard (paroles, chant), Sean Dixon (batterie, basse et synthés) et Jeffrey Zeigler (violoncelle). L’album explore les thèmes de l’embourgeoisement, du déplacement, des paysages changeants, du colonialisme et de la mémoire, créant des couches d’histoire sans fin à décortiquer – de l’histoire de la musique à l’histoire culturelle, géographique et architecturale.

L’histoire orale de l’embourgeoisement de Brooklyn (« Nina »), influencée par la musique des îles de Trinidad d’où est originaire Bonair-Agard, fait un clin d’œil musical aux rythmes percutants du hip-hop de la côte est des années 90 et fouille la ville de Biggie et de Spike Lee.

Une invocation de Bob Marley à travers des rythmes reggae langoureux (« Revolver ») célèbre la richesse de la culture noire tout en faisant le deuil des garçons noirs tués par la police. Une ode au musicien indo-caribéen Jit Samaroo (« 21 for Jit ») conduit sur la voie du déballage du système de servitude coloniale britannique qui a amené ses ancêtres sur une terre étrangère. Avec de nombreux fils historiques, culturels et musicaux à démêler, Burn / Build exige des écoutes répétées afin d’absorber des vérités comme « La chose la plus américaine que nous ayons apprise est comment piller et prétendre que notre vreprésentait un salut pour notre victime ».

***

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :