Lia Ices: « Family Album »

Alors que 2020 s’arrête, la lumière au bout du tunnel devient plus brillante. L’année prochaine offre de l’espoir, un changement, et les jeunes pousses prometteuses apparaissent. Avec cela, bien sûr, viennent les attentes de la musique, des albums et des tournées. L’un de ces plaisirs à attendre avec impatience est la sortie prochaine de l’éclatante Lia Ices. Prévu pour bientôt, Family Album salue le retour de Lia après une absence de plus de six ans, et comme la promesse dun 2021 qui valait bien qu’on l’attende. 

On a le sentiment que les œuvres précédentes, acclamées par la critique, Necima (2008), Grown Unknown (2011) et Ices (2014), ont toutes abouti à Family Album comme si le déménagement de New York en Californie s’était ancré dans la créativité, de Ices et qu’un nouvel environnement a apporté une plus grande perspective. Un attachement au sol, au lieu de sa précédente muse en béton. Cela dit, l’album donne l’impression que les chansons elles-mêmes reçoivent un baiser d’énergie, animé par la voix de l’ariste.

Les neuf titres sont une représentation gracieuse du talent de cette dame. L’album s’ouvre avec le minimaliste « Earthy », une chanson personnelle qui évoque partiellement Laura Nyro, une autre absolument ce qu’est Lia Ices. Un miroir qui reflète son être intérieur, glissant avec passion jusqu’au 1:50 où une guitare wah-wah fait son apparition et donne à la chanson une toute nouvelle direction. Un coup de génie, inattendu et totalement brillant, qui la sépare des autres ballades au piano, mettant en valeur la technique de l’auteure-compositrice interprète. « Hymn », en revanche, commence par une ligne de guitare roulante, une guitare slide, et à nouveau une touche d’Americana psychédélique. Les paroles sont impeccables, d’une pureté tirée de l’honnêteté, et les sections de cordes ajoutées apportent une atmosphère dramatique au thème.

Ensuite, « Young On The Mountain » prolongera encore le souffle de l’album. Le scénario simple, avec piano et applaudissements, fait place à l’orchestre complet qui s’élève en flèche. Un numéro ludique et planant, alors que la narration a de la profondeur, le son est édifiant, créant un équilibre qui devient addictif à l’écoute. C’est là que Family Album se révèle comme une tapisserie soigneusement tissée, chaque chanson offrant une image, un moment symbolique dans la vie de Lia Ices. « Careful Of Love » suggère cet idéal, avec des pensées d’amour enveloppées dans la croissance d’un jardin et la délicate attention nécessaire avant qu’il ne s’épanouisse . A ce stade, il convient de mentionner la production, par le défunt producteur JR White, qui est par endroits époustouflante. Avec du feedback et du fuzz placés aux bons endroits pour faire remonter un drame à la surface, grâce à un ensemble d’écouteurs, il est transcendant.

Une dynamique différente se dégage de « Beauty Blue ». Avec un breakbeat électronique, cette pièce passionnelle va de l’avant. La voix de Lia zoome avec athlétisme, une image sereine se construit avec un regain d’espoir. Alors que les cordes denses de « I’m Gone » plantent une scène de mauvais augure dans un son organique de bongo et un doux glaçage de synthé. Le piano est au centre de l’album, avec la chanson titre. Cette nuance rétrospective revient, alors que l’auteur-compositeur-interprète poursuit son voyage dans son être et le transforme en art. 

Au final, le rythme s’accélère, tout comme l’intensité. Le piano apporte autant de drame que les lignes vocales ou même les textes et «  Our Time » aura ce quelque chose qui envahit vos sens et laisse un arrière-goût agréable. En vérité, Family Album est une œuvre à couper le souffle. Il contient la personnalité et l’expérience personnelle de Lia Ices et il est aussi spirituel, et douloureusement honnête dans le sens où il ne peut que nous gratifierd’une écoute exceptionnelle qui apporte de l’espoir pour l’année à venir.

****

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :