Rupert Wates: »Lamentations »

Avec ce Lamentations, nous sommes gratifiés par d’adorables chansons folkloriques sur le dixième album de l’auteur-compositeur-interprète Rupert Wates. Né à Londres, il vit aux États-Unis depuis 2007 mais ne peut et ne veut pas renier ses racines britanniques.

Le choix de la guitare et le style vocal sont souvent dus à d’illustres prédécesseurs britanniques comme Bert Jansch ou John Martyn, pour n’en citer que quelques-uns. Rupert Wates a cependant rompu avec la « tradition ». Et a grandi avec Bob Dylan, Paul Simon et Joni Mitchell. Sur ses précédents albums et concerts, il a osé proposer des chansons jazzy ou de cabaret. Il s’inspire de la vie elle-même : douloureuse mais nécessaire au bonheur.

Lamentations, il explore le carrousel de la naissance et de la mort, vu à travers les yeux d’un enfant. N’abandonnez pas, il y a aussi beaucoup d’amour et d’espoir cachés en elle. Et surtout beaucoup d’intimité dans des interprétations chaleureuses. Rupert Wates est un conteur d’histoires. Et ces histoires et sa guitare ont suffi à enregistrer l’album en une soirée. Pas d’overdubs, pas d’arrangements, juste lui et sa guitare acoustique. La classe à l’état pur !

***1/2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :