Larkin Poe: « Kindred Spirits »

Le sixième album de Larkin Poe s’écarte du son de rock sudiste qui est la signature du groupe pour une version plus légère cette apprche roots dqui est celle du combo géorgien. Kindred Spirits est un album de reprises avec onze titres de musique acoustique douce et lente qui permet aux sœurs Rebecca et Megan Lovell de donner leur propre tournure à des chansons connues.

Nous avons devant nous un opus doux et subtil avec une instrumentation clairsemée, généralement deux guitares et des percussions occasionnelles. L’attrait principal de l’album est d’entendre les sœurs Lovell retravailler des chansons d’un genre différent, recomposer la musique, jouer à un tempo différent, ajouter des harmonies et des slides. À part « Ramblin’ Man » des Allman Brothers, la plupart des sélections ne sont pas du genre de chansons que l’on s’attendrait à voir réinterprétées par Larkin Poe. Leur reprise de « Take What You Want » de Post Malone est l’une des meilleures de l’album, reprenant la chanson pop comme un clin d’œil à la musique. « Je te sens t’effondrer dans mes bras y compris ton cœur de pierre » (I feel you crumble in my arms down to your heart of stone), chante Rebecca, sa voix pleine d’âme ajoutant une profondeur et une résonance émotionnelle au-delà de ce que Post Malone et Ozzy Osbourne ont accompli avec l’original.

De la même manière, les Lovells reprennent le fade mais amusant « Fly Away » de Lenny Kravitz et le réimaginent comme un adieu sincère. Les harmonies vocales des sœurs donnent plus de punch aux refrains tandis que le dobro de Megan, rempli de vibrato, ajoute un sentiment de lassitude. Quand elles chantent sur le fait de s’envoler, on dirait que c’est pour de bon. Avec la reprise de « Rockin’ in the Free World » de Neil Young, le duo redonne à cette chanson de rock joyeuse la place d’une chanson folk doucement grattée, la guitare lap steel gonflée de Megan créant une tension croissante et décroissante. 

L’album comporte quelques faux pas. La « cover » de « Nights in White Satin » (The Moody Blues) est oubliable alors que leur interprétation de « Who Do You Love » de Bo Diddley ne fonctionne pas, les rythmes de démarrage et d’arrêt sonnant ternes sur les guitares acoustiques. 

Pendant la plus grande partie de sa carrière, le duo Larkin Poe a peaufiné son son de rock sudiste, plein de riffs accrocheurs, de chants puissants et de rythmes percutants. Sur Kindred Spirits, le duo montre un côté plus doux, en se concentrant sur de belles harmonies vocales, de subtils épanchements musicaux, et en créant des performances granuleuses et vulnérables. Leur interprétation du « Bell Bottom Blues » de Derek & the Dominoes ajoute encore plus de pathos à la plaidoirie d’Eric Clapton. «  Si je pouvais choisir un endroit pour mourir, ce serait dans tes bras » (f I could choose a place to die it would be in your arm), chante Rebecca, en jouant de la guitare acoustique tandis que Megan glisse ses doigts sur des riffs de lap steel déformés.   

Alors que de nombreuses reprises sont des reprises inutiles de ce que quelqu’un d’autre a fait auparavant, les meilleuresreprennent l’essence de l’original et transmettent ce sentiment d’une manière unique. Larkin Poe excelle dans ce domaine avec ce Kindred Spirits (esprits proches), qu’il s’agisse des réminiscences de « Crocodile Rock » d’Elton John ou des accusations obsédantes de « In the Air Tonigh » » de Phil Collins. Tout au long de ce disque, Larkin Poe fait preuve d’une profondeur émotionnelle et d’une flexibilité artistique qui transforme chaque chanson en une nouvelle création, parfois même en améliorant l’original.

***1/2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :