Pillow Queens: « In Waiting »

Pillow Queens a fait l’objet d’un battage médiatique considérable dès les débuts de ce quatuor irlandais, en particulier avec leur EP, Calm Girls, sorti en 2017. Le combo féminin déoile aujourd’hui son premier album, le logement attendu et nommé de manière appropriée In Waiting.

Il s’avère qu’In Waiting est un rejet pur et simple des différents labels que les critiques ont tenté d’épingler sur le groupe depuis sa création. Il s’ouvre de manière étonnamment douce avec « Holy Show » : Pillow Queens ne s’intéressent manifestement pas à un facteur de choc sonore, mais s’appuient plutôt sur leur propre message pour se définir. Le son qu’elles émettent est donc moins important ici que leur identité et ce qu’elles disent.

Les chansons observentainsi au microscopique ungroupe qui prend peu à peu vie. Il est, en effet, tour à tour critique et révérencieux. « A Dog’s Life » sert d’allégorie à la crise du logement ; sur un rauque exercice à la guitare où Pamela Connolly chante « étale-moi sur la Liffey et anvoie-moi sormir »(spread me over the Liffey and send me off to sleep).

Le disque est marqué par une poésie dure et blessante, livrée de manière impeccable alors que Pillow Queens rebondissent sans cesse de genre en genre, refusant de s’installer. On a fait des comparaisons paresseuses avec The Murder Capital et Fontaines D.C., certains des premiers critiques allant jusqu’à les qualifier de réponse « féminin » » à ces groupes.Que nenni !. Même une écoute superficielle de In Waiting fera voler en éclats ces idées préconçues : il s’agit plutôt d’un début distinctif, original et tranquillement brillant.

***1/2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :