Cherubs: « Immaculada High »

Lorsque les légendaires noiserockers d’Austin, sont arrivés avec leur premier album (2 Ynfynyty) en près de 20 ans en 2014, personne ne savait à quoi s’attendre. C’était leur premier opus complet depuis  leur classieux Heroin Man en 1994. Auraient-ils encore cette distinction ? Eh bien, ceux qui ont écouté 2 Ynfynyty, ont trouvé un groupe toujours au sommet de son art, ne montrant aucun signe de rouille. Ce fut une véritable réintroduction dans le groupe.

Aujourd’hui, cinq ans plus tard, la suite du combo, Immaculada High, est sortie sur un nouveau label, Relapse, et si cela prouve que leur retour n’est pas un hasard, c’est parce que cet album est tout aussi bon que le précédent, preuve s’il en est que The Cheruubs ont toujours ce qu’il faut là où il le faut.

Ils jouent un rock noise grivois et sans membres, qui touche au rock indépendant et n’a pas peur de devenir psychédélique par moments (pensez aux légendes d’Austin Butthole Surfers). Les sons que Kevin Whitley tire de sa guitare sont corrosifs, tandis que le bassiste Owen McMahon et le batteur Brent Prager, martèlent un rythme primaire derrière lui. Leur son est distinctement le leur, et il est tout à fait excellent.

Immaculada High est donc un autre membre du groupe qui devrait plaire aux fans de noise rock et à ceux qui aiment les côtés plus lourds et plus grivois du rock indé (vous savez comme c’était avant).

***1/2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.