Dream Wife: « So When You Gonna… »

La sortie du premier album éponyme de Dream Wife en 2018 a été l’une des meilleures choses qui soit arrivée au rock indé cette année-là. De retour avec des anecdotes personnelles, de la satire, des commentaires et une ambiance électrique d’inspiration punk qui vous fera sentir intouchable, ils l’ont refait avec la suite So When You Gonna…

Le trio londonien composé de Rakel Mjöll, Alice Go et Bella Podpadec emmène les auditeurs dans un voyage honnête à travers l’expérience des femmes sur l’album. Pour bien saisir l’expédition, il est impératif d’écouter du début à la fin – aucun brassage n’est autorisé. Cet album n’est pas seulement rempli d’hymnes iconiques et féministes, mais il raconte aussi une histoire.

L’album commence de manière féroce et intouchable avec « Sports » – un morceau absurde, ludique et plus encore, plein de fioritures colorées à la guitare et de clins d’œil à la voix. Il se situe à plusieurs niveaux de satire et de célébration, avec la confiance et l’exubérance du trio qui transparaît.

L’humeur change complètement à la fin de l’album, car « After the Rai » est honnête et émouvant : « C’est mon choix, ma vie / C’est ma volonté, mon sacrifice / Mon corps, mon droit / Ce n’est pas aux autres de décider » (« It’s my choice my life / It’s my will my sacrifice / My body my right / Not for others to decide). Dream Wife fait une pause dans son son très vivant et laisse briller sa vulnérabilité en s’ouvrant sur l’avortement et les droits d’une femme à son propre corps. Le lyrisme est brut et le son sombre est addictif, suscitant une puissante réponse émotionnelle. Il fonctionne brillamment comme la dernière chanson du disque, mais en dit également long sur le fait d’être seul.

Être une femme est libérateur, mais les luttes restent inévitablement pertinentes. De l’avortement et des fausses couches à la lutte pour l’égalité des sexes, Dream Wife aborde un grand nombre d’entre elles dans le cadre de cet effort.

Plein de riffs prodigieux, de voix enivrantes et d’un récit que vous ne pouvez pas ignorer, So When You Gonna… illustre bien ce qui se passe quand le talent rencontre la passion. Si cet album est une indication de ce que ce trio va apporter, Dream Wife pourrait bien conquérir le monde dans lequel le combo il évolue.

***

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.