Marja Ahti: « The Current Inside »

Les artistes sonores compétents sont ceux qui peuvent organiser ou présenter le son de manière convaincante. Les artistes sonores compétents sont capables d’insuffler à leur travail quelque chose de plus : la perspective ou la relation unique qu’ils ont avec le matériau source, les aspects particuliers de leurs matériaux rassemblés qui les intéressent le plus, les incertitudes glissantes auxquelles leurs créations sont confrontées et qui peuvent être rendues suffisamment palpables par les mains d’un véritable maître du métier. Marja Ahti est certainement l’une d’entre elles. The Current Inside, son deuxième LP pour le label suisse Hallow Ground (elle avait déjà étonné avec des sorties comme The Hole in the Landscape sous le patronyme de Tsembla et Why Do Birds Suddenly Appear ? avec son partenaire Niko-Matti Ahti), est aussi dépouillé et strié que le dessin à l’encre qui orne sa pochette, chacune des cinq pièces étant soigneusement reconstituée avec de délicats artefacts de texture, des fréquences de résonance et des enregistrements de terrain traités de manière minimale dans des tableaux immersifs d’objets sonores tactiles avec l’apesanteur et la liberté de mouvement d’une feuille de tulle arachnéenne.

Commandé par l’INA GRM pour les actes sonores, « The Altitudes », d’une durée de 20 minutes, occupe la totalité de la face A de l’enregistrement et explore la beauté de la plus abstraite des interactions élémentaires terrestres, « reliant et animant des mouvements sous forme d’air, d’eau et d’électricité ». Dans une approche peut-être plus fidèle aux origines de la musique électroacoustique, les compositions d’Ahti s’inscrivent dans une neutralité résolue, ses vibrations métalliques cristallines, ses doux cliquetis et des extraits naturels jamais entachés de beauté conventionnelle ou de laideur gratuite. Au contraire, elles dérivent comme des bateaux blancs comme neige sur une étendue d’eau froide et sans courant, des oasis de terre fugaces et des feuillages toujours au loin, des lamentations désincarnées nichées dans la brise.

***1/2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.