Sondre Lerche: « Patience »

L’auteur-compositeur-interprète norvégien Sondre Lerche cherche à exploiter le côté spacieux de son son approche sonique pour son dernier opus, Patience. Troisième d’une trilogie d’albums qui remonte à Please en 2014, son dernier disque explore ses influences plus calmes : ambiance, minimalisme et écriture de chansons tranquilles et réfléchies.

Lerche brouille les lignes de style entre la musique alt-pop, le jazz et la musique d’orchestre classique. L’album est à la fois vaste et spacieux, laissant la place à la base de l’écriture des chansons pour briller. Le morceau de titre d’ouverture se construit à partir d’une simple boucle de backbeat, avec de légères poussées de synthétiseur, jusqu’à ce que le rythme s’arrête pour que Lerche chante une voix apaisante et superposée : « Patience/ I’m coming. » Le morceau de cinq minutes comprend même un vers pseudo-parlé en sourdine.

« I Love You Because It’s True » est une ballade tranquille aux accents de cinéma classique. Les cordes qui fusionnent avec le piano créent un son de retour qui soulève la piste. Le rythme s’accélère considérablement sur « You Are Not Who I Thought I Was », une ballade enjouée et enjouée qui intègre à la fois un élément orchestral et une superposition de sons digne des Beatles. Le complexe « Are We Alone Now » met en scène Lerche qui creuse dans son registre grave et tranquille. Après un peu moins de 5 minutes, la mélodie se termine par un solo de saxophone apaisant, qui creuse à nouveau les influences du classique et du jazz.

« That’s All There Is » est une chanson pop de rêve qui met l’accent sur le synthé et le byplay rythmique. La chanson repousse encore une fois la voix de Lerche dans le mélange avec l’instrumentation. L’effet est que les mots s’ajoutent à la toile musicale plutôt que de s’asseoir dessus. Le ton passe à un classique plus brutal sur « Put The Camera Down », une chanson qui repose presque entièrement sur les cordes de l’orchestre. Le chant de l’artiste est spatial, superposé et s’élève vers l’avant. « Put the camera down/ You don’t need to second guesss/ Every fickle itch » (Posez l’appareil photo / Vous n’avez pas besoin de faire une seconde proposition / Toute inconstance démange) chante Lerche.

« Why Would I Let You Go » arrive à peine six minutes plus tard et entraîne les auditeurs dans un voyage, en commençant par le premier couplet, où la guitare acoustique est à peine présente. Au fur et à mesure que la chanson se construit, elle se construit à nouveau de manière symphonique, la section des cordes supportant le poids des guitares, de la batterie ou de la basse. Le morceau est un triomphe, avec une montée et une descente des aigus luxuriants et expansifs vers les graves silencieux et précis.

Pendant un instant fugace, « I Can’t See Myself Without You » rappelle  « Freedom » de George Michael avec son riff de piano d’ouverture, mais la chanson évolue rapidement dans une autre direction. Elle se construit autour de la guitare acoustique et des rythmes de basse errante qui alimentent le mid-tempo mais qui sont lyriques.

Le rythme est plus lent pour « Don’t Waste Your Time », influencé par le R&B à mi-temps, avant que « Why Did I Write The Book Of Love » n’infuse des vibrations de jazz, de classique et de crooner old-school, le tout sous le parapluie du son moderne. Le morceau de clôture de l’album, « My Love is Hard to Explain », couvre un terrain considérable en moins de quatre minutes. C’est l’un des morceaux les plus spacieux et les plus atmosphériques de l’album, tout en mélangeant discrètement les cuivres, les cordes et les percussions pour clôturer cet album magistral.

***1/2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.