GoGo Penguin: « GoGo Penguin »

L’album éponyme du trio de jazz expérimental de Manchester GoGo Penguin les voit développer leur palette sonore déjà impressionnante. Il y a des enregistrements sur le terrain, des structures rythmiques complexes et des moments épars, souvent au sein d’un même morceau.

Comme un engin de William Heath Robinson, « Signal In The Noise » est un instrumental précis et inventif.

« F Maj Pixie » est flou et délicat, avec des lignes de piano tremblantes de Chris Illingworth, et la basse de Nick Blacka est poussée en avant et au centre, créant un groove irrésistible.

C’est ce « push and pull » qui garde l’auditeur sur ses gardes. Kora fait résonner une musique électronique qui devrait plaire aux fans de Gold Panda et de Four Tet.

Le premier single, « Atomised », avec la batterie de Rob Turner et un piano hypnotique, est plus minimaliste.

L’ensemblel est épique, ambitieux et pourtant spacieux par moments. Nous avons besoin d’une musique aussi belle et rassurante pour ces temps tristes et angoissants.

***

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.