Black Dresses: « Peaceful As Hell »

Black Dresses sort son nouvel album, Peaceful As Hell, assorti d’un « single », « Creep You ». C’est la quatrième fois que Devi McCallion et Rook font équipe, la dernière fois l’année dernière avec Love And Affection For Stupid Little Bitches. Comme celui-ci, il les voit se détendre après les assauts sonores de leurs premiers films. Il y a ici des paysages sonores plus spatiaux et tourbillonnants, et même des morceaux nerveux et parfaitement construits qui pourraient passer pour du rock indé.

Ils continuent cependant à faire des chansons sur l’apocalypse, une mission qui semble plus pertinente que jamais, de sorte que les moments pop indélébiles sont interrompus par des cris et des coups de tonnerre. Mais ils abordent la fin du monde plutôt comme un mal de dent rongeant, inévitable et aussi quelque chose qui peut peut-être même être traité. Quand on est confronté à tant de destruction, cela devient presque normal. « Chaque jour est le même/ C’est juste plus de la même merde comme avantavant » (Every day is the same/ It’s just more of the boring shit from before), chante McCallion sur un titre. Ainsi qu’un «Je pensais que ça pouvait être quelque chose de différent. Mais non, c’est la même chose, en beaucoup plus  » ( I thought it could be something different/ But no it’s the same thing only much more) bien senti.

***

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.