Tearful Moon: « Under The Red Veil »

Le duo darkwave synthétique basé à Houston, au Texas, est basé sur l’alchimie vibrante et irrésistible entre les vocalises poétiques obsédantes et sensuelles de Sky Lesco et les synthés hypnotiques et les rythmes mécaniques austères de Manuel Lozano, qui viennent de sortir leur troisième et plus mature album à ce jour, intitulé « Under The Red Veil ». Il est absolument vrai que le nouvel album de Tearful Moon est leur travail le plus mature à ce jour, et, on pourrait ajouter également, leur plus sombre et profond dans lesreprésentations de Tearful Moon. La vie elle-même a coloré leur obscurité minimaliste et Manuel Lozano s’est révélé être un compositeur en pleine évolution, tout comme Sky Lesco, qui s’est ravaré être l’un des paroliers les plus convaincants de la darkwave en général, tandis qu’en tant que chanteuse, apparaît maintenant beaucoup plus précise que dans leurs deux albums précédents.

Après la sortie de leur précédent album Evocation, le duo texan a effectué une tournée en Amérique du Sud et du Nord, ainsi qu’une tournée réussie dans l’Union européenne. Ils ont rencontré d’autres groupes, d’autres tribus, se sont fait de nouveaux amis, ont échangé des idées sur la manière de faire de la darkwave et sont retournés à leur base de Houston pour commencer à écrire de nouveaux morceaux. Et à ce moment, la vie a mis à l’épreuve la force de Lesco et les moments difficiles pour elle. Mais c’est son art et son amour mutuel pour Manuel qui ont canalisé sa psyché dans de nouvelles rêveries à travers une sérénité et une introspection nécessaires. C’est le titre phare de l’album avec la vidéo officielle créée par la formation gothique Scary Black de Louisville.

« Les mensonges font trébucher vos sourires/ La vérité coule dans vos larmes/ Les ombres vous suivent sur des kilomètres/ Et vous traquent à travers les années… Vos rêves brisés. » (Lies trip up your smiles/ Truth drips down in your tears/ Shadows follow for miles/ And stalk you through the years…Your shattered dreams)

L’album Under The Red Veil comprend dix morceaux similaires et propres à vous omprégner, « Fatherless » et « Buried In My Left Breast » en sont les exemples les plus frappants et les plus émouvants. L’album est un pur manifeste de darkwave électronique mélangé à quelques touches un peu plus lumineuses. Le duo n’a jamais caché son appétance pour les flux de synthés minimaux qui ont affecté leur musique. Il suffira d’essayer « Bar In Barcelona » et d’y retrouver un goût similaire à celui de « Pollution And Poison ». On pourra tout autant choisir « Set Me Free » comme chanson phare de l’album, avec l’ enchantement qu’apporte son mid-tempo exigeant. Maintenant que nous est donné le paysage sonore général du troisième album de Tearful Moon, ne nous restera plus qu’à plonger dans le brouillard qu’il véhicule.

***1/2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :