Koniec Pola: « trop »

Koniec Pola fait partie de ces groupes délicieux pour lesquels le genre n’existe pas vraiment en termes utiles. Aussi bien un groupe de folk expérimental que de post-black metal, trop suit les traces due sonprécédent album Cy en ce sens que le seul véritable descripteur qui puisse être appliqué est « avant-garde ». Comme cet opus, il puise dans quelque chose de sombre, un sentiment de crainte et d’anxiété commun qui n’est jamais loin de nous tous – alors que le disque est thématiquement basé sur les rêves, il serait plus exact de dire qu’il ressemble à un cauchemar.

Les enregistrements statiques et sur le terrain de la télévision font autant partie du trop que ses riffs et ses mélodies, et le contraste signifie que lorsque Koniec Pola se lance dans le côté le plus lourd de son son, les résultats sont époustouflants et étonnamment cathartiques. C’est aussi, pour une sortie d’avant-garde, étonnamment accessible, avec beaucoup de frissons immédiats parmi ses paysages sonores et ses explorations plus difficiles.

****

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.