Folian: « Blue Mirror »

Folian est un artiste solo basé à Portland, dans l’Oregon qui fait de la musique depuis 2017. Originaire de Pennsylvanie, David Stephen Fylstra est spécialisé dans les paysages sonores spacieux qui fusionnent des éléments de drone, de shoegaze, de métal, de pop et de bruit expérimental en utilisant un mélange de guitares, de voix, de synthés, d’enregistrements sur le terrain et de divers autres instruments dans le processus. Fylstra est clairement un musicien très dévoué et prolifique qui contribue à une pléthore d’autres groupes tels que Ramprasad, Flood Peak et KVOID, pour n’en citer que quelques-uns. Outre l’aspect enregistrement, Fylstra publie également une grande partie de sa propre musique et de celle des autres sur sa propre marque Anima Recordings.

Sur le premier album enregistré et mixé par lui-même, Blue Mirror, on trouve des thèmes importants qui informent la musique. Cet album est sombre et il tente d’explorer des idées telles que la dualité de l’être et la lutte pour l’équilibre et la clarté. De ce fait il se veut émotionnellement intense issu qu’il est d’expériences personnelles dépressives, de peur et de consommations de certaines dubstances.

La brève introduction atmosphérique « This is the Place » se glisse dans « Go Alone » » qui commence par une ligne de guitare tourbillonnante et solitaire tout droit sortie du playbook de Justin Broadrick et le chant rêveur de Fylstra suinte sur les beats croustillants mais légèrement déformés. Alors que le morceau se gonfle de guitares plus lourdes, les comparaisons avec Jesu ne font que s’accentuer, puis ce magnifique solo de guitare s’enroule et serpente sur le rythme de façon remarquable. « Away» sera un interlude de deux minutes composé de bruit expérimental et d’alarmes incendie déroutantes qui n’auront pour but que de nous déconcentrer et qui y parviendront.

Des vagues de drones de guitare glissent plus loin sur le groove palpitant de « I Am Yo » » et vous vous retrouvez à marcher sur des terrains vagues de désolation sonore qui rappellent Nine Inch Nails. La voix de Fylstra est respirable et presque inaudible, ce qui ajoute à la peur. Les belles lignes de guitare en delay de « Further-Give » recréent presque, note après note, le « Eat The City, Eat It Whole » de And So I Watch You From Afar  et le chant de Fylstra ne deviendra rien d’autre qu’un soupir, mais il sera étonnamment efficace et méditatif.

« Unwanted » attirera l’attention gràce à ses énormes bandes de guitare bourdonnante et déformée et ses voix rêveuses, qui égalent les meilleurs moments de Jesu. Fylstra cite Neil Young comme influence et le solo de guitare qui s’articule autour du titre est dantesque et magnifique. Lorsque Fylstra laisse sa voix s’envoler et se libérer du niveau marqué « I’m not really here », il frôle le divin et s’insère dans le déchirant. L’éphémère « No Wake » est une bizarrerie acoustique qui se faufile et s’enregistre à peine, mais elle menace de se transformer en quelque chose de plus fort.

« Erasure » sera une dérive de par ses quelques lignes de guitare propres et langoureuses qui accompagnent parfaitement les drones déformés et réguliers, le tout s’assemblant pour créer une chanson chatoyante et brumeuse. Au fur et à mesure que la composition se construira jusqu’à sa conclusion, elle atteindra des niveaux de bruit et de terreur à la Godflesh. À la fin d’ »Erasure », on retrouvera la brève et minimale sortie de « Tomorrow », qui s’éloigne et clôt l’album par un moment de réflexion et de calme.

Pour un premier album, David Fylstra a créé une belle collection de chansons et d’instrumentaux qui sont clairement imprégnés d’une grande émotion et d’expériences de vie qui n’ont pas procuré beaucoup de moments de bonheur. Pour l’essentiel, c’est un album sombre qui se transforme rarement en quelque chose de joyeux, mais il y a des moments de beauté qui donnent un peu d’espoir. Je vous recommande de l’écouter car c’est un album intelligent et bien conçu qui montre quon peut attendre quelques autres productions intéressantes à venir de Folian.

***1/2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.