The Ditch and The Delta: « The Ditch and The Delta »

Quelque part, enfoui dans les profondeurs de six cordes, il existe une combinaison de notes qui est le riff ultime, celui d’où tout le reste découle, qui est instantanément mémorisable et dont la puissance est à la fois primitive et transcendante. The Ditch et The Delta ne trouvent pas vraiment ce riff sur leur album éponyme mais ils ne s’en approchent que de peu Leur mélange de riffs boeux est aussi lourd musicalement qu’émotionnellement, et donne l’impression d’être quelque chose d’intemporel ; comme si, quelque part, là où tous les continents du monde ne faisaient qu’un, ces chansons existaient au plus profond des marqueurs génétiques des premiers êtres.

Il y a une grande utilisation de la texture et de la tension tout au long, les chansons ayant des hauts et des bas qui s’écoulent avec l’inévitabilité et la puissance d’une masse terrestre qui se déploie lentement. The Ditch and The Delta est un album remarquable, qui s’inscrit dans un genre qui se sent souvent sous l’emprise de ses créateurs.

***1/2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.