Love, Burns: « Fiftieth amd Marlborough »

Phil Sutton et un homme qui, au cours des deux dernières décennies, s’est frotté à des ensembles comme Pale Lights, Comet Gain, The Soft City, Kicker, Cinema Red and Blue et Velocette. Il est maintenant de retour avec son dernier projet Love, Burns, où il renforce ses références en rejoignant ses collègues de la guitare en mode jangle Kyle Forrester (clavier, basse et guitare) et Gary Olson qui l’assiste dans ses tâches de production.

Pour l’essentiel, alors que les souches sont, sans surprise, toujours omniprésentes, Fiftieth and Marlborough possède un son un peu plus orienté guitar-pop qui a été vu dans les récents projets inspirés par Sutton, avec des morceaux tels que « What To Do About Us », « Something Good » et « Just For A While » qui échangent tout ce qui sonne pour le vrombissement insistant de celui qui trouve son « bouton pop ».

Bien sûr, Sutton n’évite pas complètement le son chaud et dynamique de ses derniers travaux et des morceaux comme « In A Long Time » et « It’s A Shame » pourraient être proposés comme s’épanouissant sur un jangle de style Pale Lights mélodieux, tout en ajoutant une production plus dépouillée, presque feutrée, qui permet d’accentuer comme jamais auparavant le chant semi-couronné de Sutton.

***

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :