Ron Sexsmith: « Hermitage »

Hermitage s’ouvre sur un piano éclatant et le chant des oiseaux, introduisant immédiatement le ton délicieux et fantaisiste de l’album, son 17ème LP depuis ses débuts en 1986 avec There’s a Way. Depuis qu’il a déménagé de Toronto à Stratford avec sa femme et ses enfants, Ron Sexsmith a acquis une nouvelle appréciation des petites choses : le soleil, les oiseaux, un bon verre de vin et le petit confort de la maison (d’où le titre de l’album). Bien que la voix de Sexsmith soit toujours aussi plaintive, l’album est léger, car il raconte des souvenirs heureux (« Chateau Mermaid », « Apparently Au Pair ») et attend avec impatience des temps meilleurs (« Spring of the Following Year »). 

Après avoir construit sa carrière sur un personnage plutôt sombre, les albums de Sexsmith depuis Carousel One en 2015 ont montré une perspective beaucoup plus lumineuse tout en restant toujours contemplative. En effet, la pochette montre la légèreté et le sens de l’humour de Sexsmith, qui tient les poignées d’une tondeuse à gazon, vêtu de lunettes de soleil à la Elton John et d’un boa à plumes roses.

L’instrumentation ludique et folklorique, comprenant banjo, piano, accordéon, clavecin et percussions légères et rebondissantes, évoque Donovan, les Kinks et le Van Morrison de l’époque Astral Weeks. Si le caractère fantaisiste de l’album est surtout charmant, il est parfois un peu plat, comme dans des chansons telles que « Small Minded World » et « Dig Nation ». Malgré les bonnes intentions et quelques jeux de mots astucieux (« In Dig Nation… »), les messages lourds de type « sois toi-même » et « ne sois pas si moralisateur » passent pour des banalités. 

Sexsmith et son collaborateur régulier Don Kerr produisent toutefois de très belles mélodies sur des chansons telles que « Glow in the Dark Stars » et « Think of You Fondly », cette dernière comprenant une section de vocalises superposées qui ressemblent presque à celles de Brian Wilson. Ce n’est peut-être pas l’œuvre la plus aboutie de Sexsmith, mais il est difficile de ne pas aimer ces belles chansons, qui sont très légères et qui touchent le cœur.

***

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.