Forever Grey: « Departed »

Le groupe darkwave Forever Grey, basé à Los Angeles, vient de sortir son nouveau disque sur un label allemand. Kevin Czarnik et Samantha Kubiak reviennent sur le projet pour apporter plus d’influence dark wave/cold wave dans ce LP de huit chansons. Les membres ont travaillé sur d’autres projets tels que Milliken Chamber, Prudence et Belladonna Grave. Cet opus est plus que bienvenu dans le genre darkwave dans la mesure où il tente vraiment de mettre le projet en place avec tous les grands artistes actuels du genre et réussit sans poser de questions. Chaque morceau, avec son instrumentation sombre, sa voix sombre et son atmosphère générale, peut être apprécié par des vétérans chevronnés du genre, mais aussi par quelqu’un qui cherche à élargir sa palette musicale. 

Forever Grey a un son qui s’inspire de la musique gothique et post punk des années 80. Ils combinent des boîtes à rythmes, des paroles vraiment sombres et introspectives, et aussi une basse entraînante. Le suo présente une image que des artistes comme Joy Division et The Sisters of Mercy ont réussi à capturer dans les années 80, cependant, le groupe est capable de faire sien ce son, et de le faire sonner frais et contemporain. Il n’y a pas non plus de pistes filtres sur cet album, chaque chanson est tout aussi irrésistible que la précédente. 

« Alone » s’ouvre sur une boîte à rythmes optimiste et une ligne de basse vraiment grosse qui sonne froide et désolée mais qui est capable de capturer une ambiance vraiment sombre qui est fixée pour l’ensemble du disque. Le chant est dramatique, mais aussi incroyablement grandiose. Le tout se fonde dans le mixage pour créer une expérience dans laquelle l’auditeur peut être aspiré. Plus grave et plus sombre, « Labor of Death » combine des éléments similaires, mais fait descendre l’ambiance jusqu’à une impasse. Il est agréable dans la mesure où il conserve un bon rythme tout au long du morceau, mais n’est pas aussi joyeux et dynamique que le morceau suivant, » »Common Coffin ». Avec une combinaison de batterie et de synthétiseur qui crée un rythme de danse et d’autres types d’instrumentation en direct, ce morceau va réveiller l’auditeur. « Downpour » est plutôt un amalgame des morceaux précédents. Il est sombre, lugubre et grave, mais il a un back beat contagieux, agréable et profond. En même temps. 

« Seasons » apporte comme un élément de vague de froid qui est à la fois bienvenu et aide le groupe à explorer différents sons et à commencer à expérimenter avec le ton et l’atmosphère. Les meilleurs aspects sont les différentes chansons aux influences électroniques et industrielles qui aident à faire ressortir les basses et le chant. « Nothing », avec son instrumentation vraiment aventureuse, et sa boîte à rythmes entraînante qui maintient l’énergie. « Lost in the Moment » est la première chanson chantée par Kubiak, qui partage son temps avec Czarnik au chant. Cela crée une belle diversité avec les changements de voix tout au long de la chanson. Kubiak crée des sonorités vocales si riches qu’elles sont très agréables sur fond d’instrumentation sombre. « Open Grave » conclut le disque de la manière la plus appropriée possible.Un titre qui se consume lentement, lourd d’atmosphère, une caisse claire à fort écho, et aussi un maillage de guitare et de basse qui complémente l’esthétique dark wave. 

Forever Grey a réussi à composer huit morceaux de musique darkwave pure qui sont à la fois agréables et addictifs. Ils combinent une atmosphère parfaite, une belle instrumentation et des chansons accrocheuses qui s’intègrent si bien ensemble. Les plus lents sont agréables à entendre et donnent une ambiance différente qui se transforme parfaitement en chansons plus optimistes et inspirées par la danse qui peuvent être jouées dans un club ou n’importe où. L’aspect le plus agréable de ce disque est cependant le fait qu’il ne se soucie pas de porter son influence sur sa pochette, mais en même temps ne copie pas les vieilles idées. Il s’inspire des groupes goth/post punk classiques des années 80, mais les transforme en pistes nouvelles et créatives. Ce disque est un must, et un très bon choix pour la playlist darkwave de n’importe qui.

***1/2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.