The Warlocks: « The Chain »

Les Warlocks existent depuis plus de 20 ans et sont toujours très productifs et leur dernier opus n’avait même pas un an. SiMean Machine Music était un peu plus expérimenta il était toutefois resté fidèle au registre neéo-osychédélique

Un nouveau concept a toutéfois été développé pour la nouvelle œuvre du comno, The Cahin ; il s’agit de « Rocky et Diamond », une version moderne de Bonnie et Clyde, qui entrent dans les toues de la justice.

L’album fonctionne donc aussi comme une bande sonore, passe par différentes humeurs, offre des moments dramatiques où le psyche rock sera souvent mis en lumière dans le processus.

« Dear Son », le titre d’ouverture parle de rêve et de réserve,avant que « I’m Not Good Enough / Party Like We Used To » annonce, lui, une fin hymnique.

« The Robbery » sera intense et orienté vers shoegaze alors «  We Don’t Need Money » est grinçant et agité. Sur « Sucking Out Your Soul Like A Son Of A Bitch » un groove de stoner est déballé. Le néo-psyché traditionnel s’accompagne d’un « Double Life » incitant à la dérive et qui sera une conclueions idéale à cette excursion dont on sait les tenants mais pas les aboutissants.

***

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.