The Birthday Massacre: « Diamonds »

Pour le meilleur ou pour le pire,on sait toujours ce que l’on va obtenir lorsque The Birthday Massacre sort un album. Tout d’abord, il y aura la voix douce, parfois sinistre, de Chibi, qui vous livrera des paroles mignonnes avec un sous-courant macabre. Sur le plan musical, vous pouvez toujours vous attendre à un mélange d’électro-pop, de rock industriel et, à l’occasion, de notes gothiques. La seule vraie question est de savoir quelle quantité de chaque genre le groupe va inclure – et, honnêtement, les ratios ne varient que légèrement d’un album à l’autre. Diamonds ne s’écartera pas de cette tendance, mais il maintient également la qualité à laquelle les fans s’attendent. Alors, quel genre d’expérience The Birthday Massacre les fans peuvent-ils attendre de Diamonds ? Au cours dudit albums, le groupe s’appuie fortement sur ses influences électro-pop tout en réintroduisant certains des éléments industriels les plus évidents qui ont disparu depuis Walking With Strangers.

La seule plainte à formuler serait à propos de Under Your Spell, est qu’il était trop homogène et discret. Il était donc difficile de se concentrer vraiment sur l’album, car il se fondait souvent dans l’arrière-plan – Diamonds ne souffre pas de ce problème. L’accent mis par le groupe sur l’électro-pop a rendu le disque beaucoup plus optimiste, énergique et accrocheur que tout ce qui figurait sur Under Your Spell. Cette énergie renouvelée permet également de rester plus facilement concentré sur les chansons à mesure que l’album progresse. L’accent mis sur l’électro-pop mélangé à un son industriel plus dur les a également aidés à diversifier leur son plus que ce que l’on pouvait trouver sur cette version précédente. Il y a des titres comme « Enter », qui touchent l’électro-pop dès le départ, mais il y a aussi des morceaux comme la chanson-titre qui sont plus sombres et plus discrets et se concentrent plus sur l’atmosphère et moins sur les accroches.

The Birthday Massacre a toujours excellé sur les compositions sombres et chargées comme « Blue », « Red Stars » et « Destroyer », mais ici, on préfèrera un style de chansons ultra-poppy comme « Oceania », « Shallow Grav » » et « Calling » et Diamonds en possède un peu des deux. Bien qu’elle ne soit pas aussi sombre que les chansons mentionnées ci-dessus, « Flashback » se distingue définitivement comme la composition la plus influencée par le rock industriel. Elle commence par l’électro-pop dansante qui domine l’album, mais le refrain pousse à un riff de guitare plus abrasif ainsi qu’à des couches de synthé et d’électronique ondulantes. C’est certainement la chanson la plus percutante de l’album. Presque à l’opposé, « The Last Goodbye » est un hommage direct à l’électro-pop des années 80, mais elle est enracinée dans l’ère moderne. Elle comporte ce qui est facilement le refrain le plus accrocheur de l’album – le type de refrain qu’il est pratiquement impossible de sortir de votre tête – ainsi que des synthés luxuriants et un rythme de danse optimiste qui fournit la base rythmique.

On devait décrire Diamonds, on pourrait dire qu’il présente les influences industrielles de Violet, la pop électronique de Under Your Spell, et l’excellente composition et la variété de Pins and Needles, mais enveloppé dans un son beaucoup plus optimiste que n’importe lequel de ces albums. Ce n’est pas le genre de disque qui va surprendre tous ceux qui ont déjà apprécié The Birthday Massacre, mais il ne devrait pas non plus les décevoir. Diamonds reprend le mélange d’électro-pop et de rock industriel de The Birthday Massacre, et plonge tête première dans le côté électro-pop. L’album est donc divertissant, fascinant et mémorable. Ils ont également restauré suffisamment de leurs premières influences industrielles abrasives pour créer un contraste agréable avec les mélodies pop sirupeuses et douces. En fin de compte, ce sera une autre excellente sortie d’un groupe qui a perfectionné sa sonorité il y a longtemps, et qui semble maintenant se contenter de modifier simplement cette formule avec des résultats toujours exceptionnels.

***1/2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :