Redivider: « Depth Over Distance »

Le groupe post-rock de Denver, Redivider, a indubitablement de l’inspiration ; la preuve en sest la sortie de son nouvel album, Depth Over Distance. A la fois dur et tendre, technique mais toujours accrocheur, émotionnel et brut, Depth Over Distance ne met pas seulement en valeur sa diversité, mais fait montre d’une entité incroyablement personnelle et vulnérable. Couvert par le thème de la découverte de sa propre valeur et de la fuite de relations abusives et codépendantes, Depth Over Distance ne comporte peut-être que six sompositions mais il parvient à couvrir un large éventail de sujets et de sons en peu de temps.

Le fer de lance de l’album est le puissant et explosif morceau d’ouverture, « Delphiction ». Le travail des guitares sur ce morceau est vraiment brillant et donne le ton de l’album, mais il est aussi bien équilibré avec des paroles puissantes, qui racontent le processus de fuite d’une relation abusive. D’emblée, il est évident qu’il y a beaucoup de lumière et d’espoir, même dans les points les plus sombres de l’album, et « Delphiction » est, à cete égard, le point de départ parfait. 

Les points forts de l’album se trouvent sans aucun doute sur les deuxième et troisième morceaux, « The Ocean Has Grown » et « Plutonium Stars ». Les deux titres s’enchaînent magnifiquement entre un travail de guitare doux et étonnant et des sons explosifs. « The Ocean Has Grow » en particulier ressemble à une histoire avec un début, un milieu et une fin clairs, tandis que « Plutonium Stars »fait penser un peu plus à un chaos contrôlé. Les deux chansons mettent en valeur la gamme dynamique du groupe sans jamais se sentir déplacées. Un autre point fort est la plus longue interprétation de l’album, un « Limbiscism » qui reprend quelques pages du livre de Thrice, Pray for the Angels, à certains endroits avant de ralentir les choses et de mener l’album vers une conclusion épique.

Depth Over Distance est incroyablement complet et bien équilibré au regard de sa durée. Le « closer », « Where Edges Meet », laissera un sentiment de plénitude à la fin, ce qui peut être difficile à trouver sur les petites sorties comme celle-ci. Avec Depth Over Distance, Redivider a non seulement consolidé sa place sur la scène musicale du Colorado, mais il a également prouvé qu’il est définitivement prêt à aborder prochaine étape de sa carrière.

***1/2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.