Twisted Wheel: « Satisfying The Ritual »

Croisez Liam Gallagher avec Miles Kane, et cela vous donnera peut-être un petit goût de Twisted Wheel. Ce fut une agréable surprise de constater que Satisfying the Ritual n’est pas votre disque indie standard, portant bien des influences. Toutes les chansons sont puissamment accrocheuses, avec un travail de guitare très réussi. Couvrant des sujets sensibles, « Black and Blue » a des harmonies mélancoliques lorsqu’il s’écrie de manière révélatrice: « Je ne crois en personne et j’ai à peine confiance en moi ».

« Bluesy 2020 Vision » est assez proche d’un instrument de haute énergie avec peu de mots capables de vous désorienter et d’émousser l’impact. « Satisfying The Ritual » satifera également un feeling rap et expérimental Satisfaire le feeling rap du Ritual est expérimental, tandis que « Show Me » est tout simplement magnifique. Cet album est craquant et sera l’accompagnement idéal d’une errance sonique.

***

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.