Addy: « Eclipse »

l est rare qu’un album puisse vous laisser sans voix. Dans le cas d’Eclipse, l’absence de parole vient du fait que vous êtes complètement dépassé par ce que vous écoutez. Au début, on peut penser à des mélodies du violon qui se faufileraient entre les morceaux, comme la version musicale des textures physiques. Puis, jon songe à l’ambiance d’un fond de dream-pop en arrière plan avec des notes et des remous de guitare d’acier qui s’effacent comme les ondulations d’un étang. Toutes les comparaisons mises à part, le pouvoir d’Eclipse réside peut-être dans sa capacité à être aussi honnête et transparent. La réponse est simple : c’est tout cela, mais le plus difficile à identifier est de savoir pourquoi cet opus frappe si fort.

Addy est Adam Watkins, originaire de Richmond, en Virginie. Bien que les versions précédentes soient disponibles sur Bandcamp et d’autres services de streaming, rien n’est comparable à la majesté d’Eclipse. La présence du DIY est évidemment remarquée, avec des références à des groupes de chamber-pop similaires comme (Sandy) Alex G, Hovvdy et Field Medic inévitablement. Toutefois, chacun de ces artistes est unique dans on propre registres, et a du mérite dans tous ses travaux en tant qu’individu – et le bricolage ne fait pas exception. Des attaques de batterie séquencées à la Casio qui parsèment chaque morceau de l’album au traitement délicat de chaque son comme s’il s’agissait de brins d’herbe, Eclipse réintroduit l’alt country d’une manière que nous n’avons pas vue depuis des années. L’inclusion de sirènes et de changements de tonalité avec undelay en sustain pourrait imiter les guitares, mais la manipulation musicale crée plutôt une version dream-pop plus viscérale d’une chanson country.

Outre la façon dont l’album sonne réellement, il est important de noter ce qu’il nous fait ressentir. Pour beaucoup ce serait comme un souvenir;lLe léger tintement country à la fin des notes peut rappelle des racines en Géorgie et en Caroline du Sud, et comment les familles échangeaient la fin de leurs phrases selon l’humeur. Les cors, les cordes et le piano sont hérités de l’enfance, ou quand on jouait des chansons sur une vieux piano avec un accompagnement au violon. Les paroles, elles, parlent de gentillesse et de pardon – ou les entrées de journaux intimes écrits la nuitou de ce besoin d’être plus gentil avec soi-même. Si un album a le pouvoir de vous transporter dans un autre lieu (ou dans plusieurs lieux dans le temps), il doit être tenu à part et jugé important. Eclipse est exactement ce genre de capsule temporelle.

Addy est fantasque, courageux et réfléchi – Eclipse montre les capacités de l’émotion humaine et comment l’espoir et la croissance peuvent se traduire par un album si tendrement doux.

****

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.