THICK: « 5 Years Behing »

Les punks de Brooklyn THICK sortent leur premier disque 5 Years Behind et ce faisant, ils prennent d’assaut la scène punk. Avec des paroles émoussées et des riffs d’enfer, ce groupe de filles est là pour durer, s’enfonçant dans les gravillons et produisant des morceaux qui déchirent.

5 Years Behind soutient la thèse qu’il faut faire face au déséquilibre des pouvoirs dans la scène et dans la société dans son ensemble. Il s’agit d’une série d’essais sur le fait d’être forcé de faire ses preuves en tant que véritable artiste alors qu’il ne devrait pas l’être. Produit par Joel Hamilton (Iggy Pop, Jolie Holland), ce disque s’inspire beaucoup des débuts du punk.

Il commence avec la chanson-titre, en prenant quelques repères d’une chanson chamber-pop, se montrant légér et muni d’une intro qui reste accueillant. Ses paroles sont une discussion ouverte sur l’anxiété et sur la facilité avec laquelle on peut se laisser submerger.

Le titre « Mainsplain » est l’un des meilleurs titres punk que j’ai entendus depuis un moment. L’intro est incroyable, avec des sons de différents hommes qui les critiquent et « expliquent » comment ils doivent faire leur travail. Pour toute femme qui travaille dans l’industrie de la musique, ce ne peut être qu’un hymne auquel s’identifier et c’est également un assaut auditif assaut auditif puissant et de persistant.

Le seul morceau que je dois mentionner, que j’écoute presque tous les jours, est « Your Mom » sera un autre titre qu’on pourrait écouter au quotidien. Il résume si parfaitement les luttes familiales auxquelles la plupart des femmes sont confrontées sur la scène, surtout lorsqu’elles consacrent leur carrière à la musique. Sa tonalité son rappellera les thèmes des chansons de Daria et de King of the Hill , ce qui lui donne une sonorité particulière. Ses riffs percutants semblent être la chanson parfaite pour se mettre dans la poche le public.

Dans l’ensemble, voici un début solide pour lequel THICK s’est préparé au succès avec ce constance ; il s’agit d’une lettre ouverte adressée au monde entier dans laquelle le combo nous informe qu’il n’est pas là pour le fun et l’amusement.

***1/2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.