Lanterns on the Lake : « Spook the Herd »

Nous informant dès la première phrase de son intention :« stick around when it gets real » (Restez là quand ça devient réel), Spook the Herd est une œuvre d’art vraiment ambitieuse qui cherche à nous maintenir ancrés dans les réalités d’aujourd’hui (en commentant des sujets d’actualité importants), tout en nous emmenant simultanément dans un voyage spatial (en utilisant des paysages sonores pop, oniriques et d’un autre monde). En nous emmenant dans des réalités légèrement voilées ( nous accrochent à la vie « Baddies) » et en explorant simultanément des textures progressives et superposées (pensez XX) d’autres mondes, Spook pour grande idée de vouloir équilibrer les reflets de la vie de la rue avec le désir de nous aider à nous échapper de nos vies souvent banales.

On le remarquera surtout dans « Before they Excavate », une attaque contre les réponses politiques simplistes à de graves questions sociales, par exemple ce «  let’s gate crash the palace and reclaim what’s ours, let’s replace the billboards with beautiful art » (détruisons le palais et récupérons ce qui nous appartient, remplaçons les panneaux d’affichage par de l’art magnifique), tout en intégrant le minimalisme pianistique dans un contexte psychédélique, et s’adressant ainsi tout autant à notre cérébralité qu’à notre organicité. Excellent à la fois comme album d’engagement protestataire et d’évasion immétérielle.

***1/2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :